Feu vert au Service Civique chez les sapeurs-pompiers

Publié le 11/06/2010

Les sapeurs-pompiers s’engagent aujourd'hui pour le développement du Service Civique.

A l’occasion du lancement du dispositif de Service Civique au sein du réseau associatif des sapeurs-pompiers, le colonel Richard Vignon, président de la FNSPF, et les cent présidents d’unions régionales et départementales de sapeurs-pompiers, ont reçu Martin Hirsch, Président de l’Agence du Service civique, le jeudi 10 juin à la Maison des sapeurs-pompiers (Paris).

En effet, l’agrément du réseau associatif des sapeurs pompiers* vient d’être signé par l’Agence du Service Civique lui permettant ainsi d’accueillir dans les semaines qui viennent une centaine de volontaires. Les missions proposées concerneront entre autre le développement de la formation aux gestes qui sauvent, la diffusion de la culture de sécurité civile, et la promotion de l’engagement en tant que sapeur-pompier volontaire etc.

Le service civique constituera un levier important pour le développement et la valorisation du volontariat de sapeur-pompier. En effet, les jeunes engagés dans ce cadre par la Fédération, son réseau et les services départementaux d’incendie et de secours, auront la possibilité d’être formés pour devenir sapeur-pompier volontaire, activité qu’ils pourront ensuite poursuivre au service de leurs concitoyens en parallèle de leurs vies professionnelle et personnelle.

Par ailleurs, la loi du 10 mars 2010 reconnait la spécificité de l’engagement des sapeurs pompiers volontaires. Elle prévoit que le certificat de Service Civique sera délivré aux pompiers volontaires à l’issue de cinq années d’engagement. Il s’agit d’une dérogation souhaitée par le législateur par rapport à l’engagement à plein de temps entre 6 et 12 mois en Service Civique, pour reconnaître la valeur l’engagement des sapeurs pompiers.

* Fédération nationale,13 unions régionales, 98 unions départementales et 8000 amicales