Portrait des volontaires participant au défilé du 14 juillet 2016

Publié le 11/07/2016


Domaine d’action : Santé
Etablissement Public

Arthna Evangeline RATHES, 21 ans, en mission à l'APHP à l’hôpital René Muret dans le service d'addictologie (AP-HP 93)

Envisageant de faire des études en médecine ou dans la recherche médicale Arthna Evangéline a découvert le Service Civique qui lui est apparu « comme une évidence », elle a choisi une mission Santé pour découvrir l’environnement hospitalier. Sa mission consiste à faire le lien entre les patients et les soignants. Elle est à l'écoute des patients, leur apporte une présence rassurante et participe aussi aux ateliers thérapeutiques avec eux. Elle guide et oriente aussi les patients au sein de l’hôpital.

« Cette expérience du Service Civique m'a permis de gagner en maturité, d'acquérir de l'expérience ainsi que de découvrir le domaine de l'hôpital et les différents métiers. Le Service Civique est une réelle expérience humaine alimentée par les rencontres avec les patients et les soignants. Il m'a confortée dans mon idée de faire de la médecine. Participer au défilé du 14 juillet sera un grand honneur pour moi. De plus, je pourrai représenter le Service Civique, qui, est une réelle aide pour tous les jeunes en recherche de leur voie professionnelle ».


Domaine d’action : Solidarité
Association

Romane Lescot, 21 ans, en mission dans un centre d’accueil pour demandeurs d’asile à Compiègne, avec l’Association Coallia.

Après l’obtention d’une licence d’études franco-allemande et de poursuivre sur un master, Romane se lance dans un Service Civique. Elle a découvert cette forme d’engagement pendant ses études en Allemagne. Sa mission consiste à mettre en valeur, par l’intermédiaire de différentes activités, des individus que le pays d’origine des demandeurs d’asile a souvent piétinés : « Je suis en train de créer un journal où les demandeurs d’asile peuvent s’exprimer librement et qui formerait un support d’échanges entre eux et la population locale de Compiègne. Je veux casser les préjugés et la méfiance qu’on a à leurs égards ». Pour elle, il faut casser les préjugés sur le Service Civique, qui « est une voie essentielle pour gagner en maturité et un temps précieux pour permettre à tous les jeunes de s’orienter. ». « C’est entre autre pour ce combat que je veux défiler le 14 juillet. La situation difficile de la France a rendu beaucoup de français craintifs. Aujourd’hui, et plus qu’à n’importe quel autre moment, je veux rappeler des valeurs fortes pour ne pas qu’elles se perdent, celles du partage, de la solidarité et de la tolérance ».


Domaine d’action : Culture et Loisirs et Environnement
Collectivité territoriale

Ségolène Sautereau, 25 ans en mission à Rennes Métropole

« J’ai choisi de faire une mission de Service Civique car j’avais envie de vivre une expérience unique, alliant l’altruisme et la découverte de soi ». Sa mission a consisté à contribuer à la mise en place d’un laboratoire de médiation culturelle pour favoriser l’accès à la culture à tous les publics les plus éloignés et au plus grand nombre. Elle a énormément appris « autonomie, développement de nouvelles compétences…, j’ai eu la chance de mener ma mission auprès d’une équipe bienveillante et l’opportunité de rencontrer une diversité d’acteurs culturels et associatifs qui m’ont tous beaucoup apporté. Grâce à tout cela j’ai pu clarifier mon projet professionnel ».

Grâce à cette expérience, elle envisage de préparer un concours de la fonction publique territoriale, dans la filière administrative et garde l’espoir de décrocher un emploi dans la collectivité dans laquelle elle est afin de pouvoir préparer au mieux ce concours. « Participer au défilé en tant que jeune engagé est un honneur, c’est une belle occasion de rencontrer d’autres volontaires venant de toute la France pour fêter ensemble cette commémoration et partager un souvenir unique. J’invite tous les indécis à se lancer dans cette aventure, rien n’arrive par hasard… On s’engage pour les autres mais aussi pour soi : on ne peut qu’apprendre de cette riche expérience. Et si l’on ne décroche pas de suite un contrat, et bien il ne faut pas baisser les bras, ne pas hésiter à se lancer dans un domaine que l’on ne connaît pas ».

Rennes Métropole propose aussi des missions de Service Civique dans le domaine de l’Environnement.

Nicolas Léveil témoigne : « Ma mission de Service Civique au sein du service déchets de Rennes métropole consiste à faire l'état des lieux de tous les composteurs de la métropole rennaise, il y'en a plus de 300. Je m'occupe également de la distribution des composteurs sur Rennes. Le deuxième axe de ma mission est de mettre à jour les documents concernant les déchets dans toutes les mairies de la métropole et dans tous les établissements métropolitains rennais (maison de quartier, direction de quartiers, maison de retraites, MJC, etc. »


Domaine d’action : Education pour tous
Service de l’Etat : Education nationale (école)

Marie-Eve Lebreton, 19 ans, en mission à l'école élémentaire La Vallée (ZEP) à Saint-Brieuc dans les Côtes-D'Armor.

En licence d'anglais (LLCE) à la faculté Segalen à Brest et ne sachant pas trop où elle en était dans ses études, elle a décidé de s’engager dans un Service Civique « pour être sûre de faire les bons choix ». Sa mission consistait à apporter une aide pédagogique et citoyenne au sein de l'école : « j'ai appris à être plus responsable, faire attention aux besoins de chacun et à m'adapter à chaque situation. J'ai fait de très belles rencontres avec tout le personnel de l'école ainsi que la deuxième personne en Service Civique avec moi ». Grâce à son Service Civique, Marie-Eve a trouvé sa voie et a pour projet de reprendre des études en bi-licence art et droit à Quimper afin de devenir professeur des écoles ou commissaire-priseur. « J'ai accepté de participer au défilé du 14 juillet car c'est une nouvelle expérience et que ça ne s'offre pas à nous tous les jours ».


Domaine d’action : Sport

Association

Jennifer Sandron, 23 ans, en mission au sein de Concordia en Rhône-Alpes et en partenariat avec l’Association Football Supporters Europe (FSE).

Après avoir obtenu un Bac + 2 en management et travaillé 2 ans dans le commerce, elle a choisi le Service Civique car elle voulait se rendre utile et s’engager : « Le Service Civique est une expérience valorisante faite de rencontres, de partage et d’apprentissage de nous-mêmes et des autres, que je conseille fortement ». Cette mission lui permettait d’associer Europe, football et éducation populaire, 3 domaines sur lesquels elle avait envie de se développer. Sa mission au sein de Concordia pour les Ambassadeurs Européens du Foot Citoyen a pour but de sensibiliser le public à l’Europe par le foot. Son rôle est de travailler sur les ambassades de supporters, de les accueillir, les accompagner dans les différentes villes hôtes et répondre aux questions des supporters. Après cette mission, elle a pour projet de passer le concours de sous-officier de la gendarmerie en septembre 2016, et l’expérience de défilé pour le 14 juillet s’inscrit « parfaitement dans la logique de [son] projet ».


Domaine d’action : Intervention d’urgence en Martinique

Etablissement public

Harry Rameau, 24 ans en mission à l’Agence Régional de Santé (ARS) en Martinique.

« J’ai eu envie de faire une mission de Service Civique pour servir mon pays mais aussi par goût de l’aventure, du partage ». Dans le cadre de sa mission à l’ARS Martinique, il effectue des visites à domicile et fait de la prévention. Il sensibilise la population aux gestes à adopter pour lutter contre le virus Zika à travers des suppressions physiques de tout récipient pouvant contenir des gites larvaires. Il intervient aussi en milieu scolaire et dans les centres commerciaux, pour effectuer des animations de sensibilisation et il se rend également dans des établissements sensibles (écoles à risque de contamination), pour réaliser des enquêtes épidémiologiques. « J’ai appris à travailler en équipe et de gagner en maturité. J’ai aussi développé des connaissances sur le cycle du moustique, toutes les maladies transmises par le moustique et la provenance de certains virus ».

Cette mission lui a permis de se rendre compte qu’il souhaitait s’engager dans la marine nationale afin de mieux servir son pays : « Participer au défilé du 14 juillet c’est pour moi l’occasion de mettre en avant mon engagement pour mon pays. Et j’aime tout ce qui a trait aux forces armées. Donner envie aux autres jeunes de s’engager ».


Domaine d’action : Culture et Loisirs

Association en intermédiation pour un établissement public

Loic Frohn, 18 ans, en mission à Unis-Cité en Ile-de-France

Titulaire d’un bac, et d’une première expérience professionnelle, et en quête de faire quelque chose qui avait du sens : « j’avais besoin de me sentir utile et j’avais aussi envie de consacrer un peu de mon temps à la citoyenneté et à la société ».

Venant tout juste terminé son Service Civique, sa mission consistait à aller principalement dans les établissements scolaires afin de diffuser un film (sur une liste de 26 sélectionnés, donné par le CNC, établissement public français dont les missions principales sont de réglementer, soutenir et promouvoir l'économie du cinéma en France et à l'étranger) et proposer un débat animé autour d’un thème tiré du film. « Cette mission m’a beaucoup apporté en termes d’enrichissement et en termes de rencontres, j’ai énormément appris lors de cette mission extraordinaire. J’ai récemment été choisi comme ambassadeur pour représenter Unis-Cité et ses volontaires et porter leurs valeurs ». « C’est aussi la raison pour laquelle j’ai choisi de participer au défilé du 14 Juillet, afin de représenter les volontaires engagés à Unis-Cités, j’ai aussi des messages à porter : le message de la diversité, de l’union, de la solidarité mais j’ai aussi envie de montrer à tous que le Service Civique est une chance pour chaque jeune de montrer qu’il est capable de faire des choses biens peu importe qui on est et d’où l’on vient… ».


Domaine d’action : Mémoire et citoyenneté

Association

Guillaume Vidal, 24 ans en mission dans l’Association Creadev à Reims, affiliée à la Ligue de l'Enseignement

Après 4 années d'étude d'ingénieur et avant de se lancer dans la vie professionnelle, Guillaume souhaitait trouver « quelque chose de nouveau et si possible d’enrichissant à faire et c'est là que j'ai découvert le Service Civique ». Faire cette mission lui a permis « non seulement de découvrir et de réfléchir sur les notions d'engagement et de citoyenneté, mais surtout de rencontrer et de fréquenter des milieux qui m'étaient assez peu connus ».

Sa mission chez Creadev dans le quartier Orgeval de la ville de Reims consistait à récolter la mémoire du quartier afin de connecter les habitants et de les rassembler autour d'animations sur la mémoire, à travers plusieurs supports. « Nous gérons, avec mes collègues, un site internet, nous écrivons un journal de quartier et organisons des événements ludiques et festifs. Nous pensons que la mémoire est le premier lien entre les habitants ». Cette expérience de Service Civique l’a aidé à se réorienter : souhaitant devenir journaliste après avoir passé une licence, il explique que « cette mission m'est utile car elle me permet de toucher à plusieurs aspects de cette profession: le recueil de témoignages, la prise de photos, la rédaction d'un journal et la mise à jour quotidienne du site internet avec l'actualité ». Vivre l’Evènement National du 14 juillet est pour lui l'occasion de le découvrir de l'intérieur et parce « qu'il est important de mettre en avant la citoyenneté, le service et le monde civil engagé. Et quoi de mieux que la fête nationale pour ça ! ».


Domaine d’action : développement international et action humanitaire

ONG en intermédiation avec une Association

Marlène HAMAYON, 25 ans, en mission dans l’ONG franco-équatorienne Une Option de Plus en intermédiation avec la Guilde

Finalisant ses études (Master 2 Gestion des RH et Relations du Travail) après une dernière année d’études en alternance en entreprise, elle choisit « de faire une mission de Service Civique pour répondre au besoin de me sentir utile et de travailler au sein d’une structure ayant un but solidaire ». Sa mission consiste à participer au recrutement de volontaires qui partent en mission en Equateur et à la mise en place du plan de communication de l’association. Ainsi qu’une implication à l’organisation d’évènements qui jalonnent la vie associative. « J’ai passé 3 mois en Equateur qui ont été extrêmement riches pour découvrir la complexité et la richesse de ce pays méconnu en France. Parmi les rencontres les plus marquantes, il y a eu celles d’une communauté Huaorani en Amazonie ».

Une expérience qui lui a permis de trouver son chemin professionnel : « Je vais rechercher un emploi et souhaite poursuivre mon expérience dans le domaine de la solidarité internationale ou de l’économie sociale et solidaire ». La solidarité a une grande importance pour elle et de ce fait défiler pour le 14 juillet : « Cela est à la fois impressionnant et gratifiant de pouvoir représenter l’ensemble des Services Civiques. C’est une expérience totalement unique ».


Service Volontaire Européen

Association

Kevin Parent, 21 ans, en mission dans l’Association Vent d’Est en Moldavie

Après une premier Service Civique en France, il a été lauréat de l'Institut de l'Engagement. Puis en 2014, il effectue un Service Volontaire Européen au sein d'une association en Moldavie : « Cette expérience aura été un déclic pour moi à qui l'Education Nationale n'avait pas réussi ».

C’est la première fois qu’un volontaire en Service Volontaire Européen sera présent lors de la cérémonie du 14 juillet. Sa mission consiste à aider l’association à reconvertir un bâtiment désaffecté en éco-pension : « j'ai réalisé que le tourisme solidaire a de l'avenir et surtout qu'avec mes connaissances informatiques et cette première expérience du terrain, je pouvais devenir un acteur de cette économie naissante. Créer des emplois localement, améliorer le quotidien de ses semblables de l'autre bout du monde... c'est devenu mon leitmotiv ».

Aujourd'hui, il a enfin trouvé sa voie : il partage son temps entre un CDI dans une agence de voyage en France et le travail associatif en Asie du Sud. Il part à la rencontre des populations sur place et partage expériences et découvertes sur son blog. « C'est avec fierté que j'ai accepté de participer au défilé du 14 Juillet pour représenter le Service Volontaire Européen, pour représenter la jeunesse engagée et fraternelle qui porte haut les valeurs de la France ».

>> En savoir plus sur le défilé du 14 juillet : cliquer ici