Pour la 4e année consécutive, les volontaires du Service Civique participent au défilé du 14 juillet

Publié le 11/07/2016

Pour la 4e année consécutive, le président de la République associe les engagés de Service Civique au défilé du 14 juillet. Sous la thématique « une jeunesse engagée, 20 ans de professionnalisation au service de la patrie », l’édition 2016 met à l’honneur l’engagement civique sous ses différentes formes et rappelle que le Service Civique est une réponse directe à la professionnalisation des armées annoncées le 22 février 1996.

Cette année, 10 volontaires du Service Civique, 6 jeunes femmes et 4 jeunes hommes, participent à l’animation finale du défilé. Venant de la France entière, métropole et Outremer, de tous horizons d’un point de vue social, culturel, scolaire et géographique, les volontaires illustrent la diversité du Service Civique dont l’objectif est de favoriser la mixité sociale. Les volontaires représentent chacun l’un des 9 grands domaines d’action de la loi du 10 mars 2010 relative au Service Civique, reconnus prioritaires pour la Nation, ainsi que le Service de Volontariat Européen qui fête cette année son 20e anniversaire (SVE). Dans tous les champs de la société, le nombre de jeunes volontaires mobilisés et les domaines dans lesquels ils agissent apparaissent concrètement pour les populations et les territoires visés ; l’apport du Service Civique et son fort enjeu sociétal sont indéniables.

Des volontaires illustrant l’apport sociétal du Service Civique au bénéfice de tous

Avec pour objectif de renforcer la cohésion sociale et la mixité sociale, le Service Civique permet à tout jeune de 16 à 25 ans sans condition, de s’engager dans une action au service de l’intérêt général, pour une mission de six mois à un an, en France ou à l’étranger, auprès d’une association, d’une collectivité locale ou d’un service de l’Etat. La participation de ces jeunes engagés aux cérémonies du 14 juillet est la reconnaissance de leur engagement au service de la nation.

Sur ces 10 jeunes engagés, 9 volontaires agissent chacun dans l’un des 9 domaines d’actions prioritaires reconnus pour la Nation dans la loi du 10 mars 2010 relative à la création du Service Civique : la santé, le sport, l’éducation pour tous, la solidarité, la culture et loisirs, la mémoire et la citoyenneté, l’intervention d’urgence en cas de crise, le développement international et l’action humanitaire et enfin l’environnement.

Le Service Civique est la rencontre entre un projet d'intérêt collectif, celui d’une structure d’accueil, et un projet personnel d'engagement d’un jeune. Venant de la France entière (Ile-de-France, Seine Saint-Denis, Compiègne, Rennes, Brest, Saint-Brieuc, Lyon, Reims, Valencienne, Orléans, Martinique), ces 9 volontaires sont actuellement en mission de Service Civique dans l’un des 6100 organismes d’accueil agréés par l’Agence du Service Civique :

  • Des établissements publics : Assistance Publique des Hôpitaux de Paris (APHP), l’Agence Régionale de Santé (ARS) de Martinique
  • Le réseau associatif : Association Coallia, Association Concordia (Football Euro), Unis-Cité, La ligue de l’Enseignement, La Guilde (intermédiation)
  • Les collectivités territoriales : Rennes Métropole
  • Les Services de l’Etat : Education nationale

Ces 9 volontaires représentent ainsi la richesse des missions de Service Civique proposées sur tout le territoire, en métropole comme en Outremer, ainsi que la diversité des profils des volontaires qui réalisent une mission de Service Civique.

>> Retrouvez le profil des volontaires dans le Rapport d’activité 2015 en cliquant ici.

Le 10ème volontaire est un jeune engagé en Service Volontaire Européen, c’est la première fois que ce dispositif, action phare du volet Jeunesse du programme européen Erasmus+, est représenté au défilé national. Il constitue depuis le 1er janvier 2016 avec l’Agence du Service Civique un opérateur unique au service de l’engagement et de la mobilité européenne des jeunes. Le Service Volontaire Européen offre l’opportunité aux jeunes de 17 à 30 ans, de vivre une expérience de mobilité et d’engagement dans un autre pays, de 2 à 12 mois (2 semaines à 2 mois pour les jeunes les plus fragilisés). Il leur permet de découvrir une autre culture et d'acquérir des compétences utiles à l’insertion socioprofessionnelle. Aucun niveau de langue, de diplôme ou de formation n'est requis pour participer au Service Volontaire Européen. En 2016, le Service Volontaire Européen fête ses 20 ans ! Créé en 1996, le SVE a permis à ce jour à plus de 100 000 jeunes volontaires européens de vivre une mobilité européenne et de s’engager pour une cause à laquelle ils croient. #EVS20

>> Retrouvez les portraits des 10 volontaires en cliquant ici.