Que sont-ils devenus ? Charlotte Mustière - SDIS 44

Publié le 23/12/2015

Charlotte était présente aux côtés de Jaurès pour participer au défilé du 14 juillet. Qu'est devenue la jeune femme après sa mission de Service Civique au sein du SDIS 44 (service départemental d'incendie et de secours) ? Rencontre.


Agence du Service Civique : Que s’est-il passé depuis votre participation aux cérémonies du 14 juillet dans le cadre de votre service civique ?

Charlotte : Après ma participation aux cérémonies du 14 juillet, il me restait un mois de Service Civique à faire, et ensuite j’ai repris mes études à Rennes, pour réaliser un BTS en Economie Sociale et Familiale.

Que voulez-vous faire après ?

Charlotte : J’aimerais être conseillère en Economie Sociale et Familiale. Donc pour ça il faut que je passe un diplôme d’Etat.

Est-ce que le Service Civique vous a aidé dans le cadre votre projet professionnel ?

Charlotte : Oui énormément ! C’est ce qui m’a aidé à rentrer dans mon école actuelle, car j’ai réalisé mon Service Civique auprès des Pompiers de Saint-Nazaire, donc ça m’a donné de l’expérience en matière de prévention, notamment auprès des enfants. Ça m’a permis aussi de mieux m’exprimer face aux gens.

Pouvez-vous nous rappeler où vous avez effectué votre mission et en quoi elle consistait ?

Charlotte : J’ai effectué mon Service Civique auprès des pompiers de Saint-Nazaire, pour faire de la prévention et de la sensibilisation aux détecteurs de fumée, contre les risques domestiques. J’appelais les écoles pour savoir si ça les intéressait que je vienne présenter aux élèves lles détecteurs de fumée, à quoi ils servent, comment réagir en cas d’incendie…et ensuite j’ai encadré des TPE (Temps Péri-Educatifs), une heure deux fois par semaine, auprès de deux écoles, pendant 5 semaines. J’expliquais qui sont les pompiers, ce qu’ils font, et je leur parlais des détecteurs de fumée et de la prévention incendie.

Quel souvenir gardez-vous de votre service civique ?

Charlotte : Un souvenir très très positif car ça m’a permis d’arriver à ce que je voulais faire, et puis forcément, la participation aux défilés du 14 juillet est quelque chose qui restera inoubliable. C’est vraiment que du positif car ça m’a permis de grandir, et d’évoluer, de savoir ce que je voulais faire.

Est-ce que le service civique vous a aidé à développer des compétences particulières ?

Charlotte : J’ai déjà développé des compétences liées à l’utilisation des détecteurs de fumée et à la prévention incendie. J’ai également acquis des compétences bureautiques, d’expression parce que je parlais devant des classes de 30 enfants, donc il ne faut pas avoir peur de parler. J’ai développé ma capacité à être autonome, car j’étais toute seule à gérer mes interventions, donc c’était à moi d’organiser mon temps et mes activités.

Est-ce que vous conseilleriez le Service Civique aux autres jeunes ?

Charlotte : Oui, c’est ce que fais déjà (rires). Certaines personnes peuvent être perdues dans leur orientation à un moment ou un autre, donc je leur conseille d’essayer le service civique, car il y en a pour tous les goûts.