Reconstruction d’Haïti : retour des premiers volontaires du Service Civique et début de mission pour 34 autres volontaires

Publié le 13/10/2010

A la suite du tremblement de terre du 12 janvier à Haïti, le président de la République a proposé aux aux autorités haïtiennes que 150 volontaires en Service Civique, puissent chaque année, apporter leur concours à la population haïtienne.

10 premiers volontaires sont partis en mars dernier pour six mois et leur mission s’est achevée fin septembre.L’Agence du Service Civique tient tout particulièrement à les remercier d’avoir soutenu les populations sinistrées et de s’être portés volontaires pour exercer les premières missions, dans des conditions difficiles. Les dix volontaires ont pu aider les équipes pédagogiques dans un système éducatif extrêmement perturbé par les conséquences du tremblement de terre. Ils ont tous trouvé leur rôle utile, les missions intéressantes et le contact avec les enfants haïtiens de très grande qualité.

En revanche, premiers volontaires en Service Civique à intervenir en Haïti peu de temps après le séisme, les jeunes engagés ont été confrontés à des conditions qui ont affecté au quotidien leur mission. Ils ont notamment dû s’adapter aux problèmes sanitaires, de transport et d’hygiène alimentaire (dans une zone sécurisée mise en place par les autorités locales).

Ils ont considéré que leur séjour sur place avait été rendu très difficile par les conditions de logement, de transports et de nourriture et par les difficultés de coordination entre les différents organismes impliqués dans cette mission. Leur retour d’expérience, avec les points forts et les points faibles, sera utile, pour adapter les missions à venir et pour mettre au point le programme, avant qu’il prenne de l’ampleur.

C’est ainsi que le directeur de l’agence du service civique vient d’effectuer une mission d’une semaine en Haïti pour discuter les points d’amélioration avec les autorités haïtiennes, l’ambassade de France et les ONG et préparer la suite.

34 nouveaux volontaires en Service Civique sont partis en Haïti au début du mois d’octobre pour effectuer des missions de reconstruction et pour poursuivre les missions de soutien à l’éducation.