informations utiles

Thématiques : Solidarité
Mots clés :
Organisme : Direction Inter-régionale de la Protection Judiciare de la Jeunesse (PJJ) Grand Nord
Organisme d'accueil:
Lieu : Seine-Maritime, Haute-Normandie
Téléphone : 02.32.08.30.90
Adresse :24 rue Henri Lafosse 76100 Rouen
Date de début : 01 juill. 2012
Durée : 6 ou 1 an mois
Durée hebdomadaire : heures
Nombre de postes proposés : 1

PJJ - Service Territorialisé Educatif de Milieu Ouvert de Rouen

Activité de la structure

Direction de la Protection Judiciaire de la Jeunesse – Ministère de la Justice et des libertés :

La Direction de la Protection Judicaire de la Jeunesse (DPJJ) est la direction chargée, dans le cadre de la compétence du ministère de la justice, de l’ensemble des questions intéressant la justice des mineurs (mineurs délinquants et mineurs en danger). En particulier, ses services aident à la décision des magistrats par des mesures dites « d’investigation » permettant d’évaluer la personnalité et la situation des mineurs et assurent une prise en charge éducative pour des mineurs dans le cadre de mesures judiciaires pénales.

La DPJJ assure sur tout le territoire la mise en œuvre de ces décisions judicaires dans 1500 structures de placement et de milieu ouvert (300 structures d’Etat, 1200 structures associatives habilitées et contrôlées) ayant le caractère de services sociaux et médicosociaux. Chaque année, plus de 170 000 mineurs sont ainsi pris en charge, dont prés de 92 000 mineurs délinquants. La DPJJ emploie environ 10 000 agents soit 8600 etp.

Les postes proposés se situent exclusivement dans les établissements du secteur public de la DPJJ et en particulier dans les Unités Educatives d’Activité de Jour (UEAJ).

Structure d’accueil et cadre de la mission :

L’intégration sociale des mineurs par l’insertion scolaire et professionnelle est pour la DPJJ une des composantes essentielles de leur prise en charge.

En effet, les services organisent une prise en charge éducative structurée par des activités d’insertion (dites »activités de jour ») pour chacun des mineurs âgés de 13 à 18 ans dont ils ont la responsabilité et qui ne seraient pas accueillis en parallèle par les dispositifs de droit commun scolaires ou professionnelles.

Ainsi, le module des acquisitions, d’une durée de 6 mois, mise en œuvre par la centaine d’UEAJ a pour objectif l’acquisition de savoirs de base et de compétences professionnelles.

Type de mission

Contenu de la mission :

Le volontaire du service civique aide et participe avec l’équipe éducative au développement des activités proposées dans le cadre du module des acquisitions. Cela suppose d’avoir une certaine sensibilité pour les situations de mineurs tout autant difficiles que fragiles et une appétence pour l’organisation des activités définies lors de la signature de son engagement.

Les acquisitions de compétences sociales, pré-qualifiantes, voire professionnelles, peuvent être notamment développées par le biais :
- d’ateliers professionnels de production (mécanique, espace-vert, informatique, restauration…)
- d’ateliers transversaux dans les domaines scolaires, culturels et sportifs
- de chantiers ou de stages.

Ces champs d’actions seront les terrains d’expression des compétences des volontaires. Par ailleurs, l’exercice même de leur mission amènera ces derniers, du fait de leur empathie et d’une certaine proximité générationnelle avec les publics pris en charge, à être le relais de leurs attentes et de leurs besoins. Ce travail d’écoute, et les propositions qui pourront en découler, s’exprimeront pleinement par le biais de leur association aux réflexions collectives des professionnels (participation aux réunions de service hebdomadaire, aux réflexions sur la mise en place d’activités, aux bilans individuels des mineurs…)

Le volontaire travaille sous la responsabilité du directeur du service ou de l’établissement au sein duquel il a été affecté. Les conditions d’exercice de son activité sont définies de manière conjointe avec son responsable et son intervention au sein du projet pédagogique s’inscrit en complémentarité des actions existantes.

Pour la prise de fonction, le volontaire bénéficie de modules de formation ; accueil et présentation de l’institution, formation d’adaptation aux missions confiées, initiation aux attitudes et postures professionnelles adaptées, présentation des différents corps de métier exerçants dans les services, découverte des spécificités des publics sous main de justice pris en charge par la protection judiciaire de la jeunesse.

Par ailleurs, il est accompagné tout au long de son service civique par un référent pédagogique qui assure la mise en œuvre des interventions auprés des mineurs au sein du lieu d’exercice.

Profils des volontaires :

Agés de 20 à 25 ans.
La nature des activités et le cadre dans lequel elles sont déployées, impliquent de la part du volontaire un engagement, des qualités et appétences professionnelles dans les domaines suivants :
- une participation active à la vie de l’établissement d’affectation et une capacité d’intégration dans une prise en charge d’équipe ;
- une écoute et une observation attentive des mineurs ;
- le respect absolu des consignes de travail et de sécurité ;
- une capacité à définir des objectifs et à être autonome dans leur réalisation

Retour aux missions

Les dernières missions sur la Solidarité