Mémoire et citoyenneté

Appui aux actions de médiation numérique

Où ?
MARSEILLE (13 - Bouches-du-Rhône - Provence-Alpes-Côte d'Azur)
Quoi ?
(cf. code rome G1201)

Cette mission est l’occasion pour vous de découvrir le fonctionnement d’une association, labellisée ERIC, espace régional internet citoyen et de vous engager en faveur d’actions de la sensibilisation et la transition numérique. Un intérêt pour les champs du numérique et des espace proposant des accès à l’Internet, ainsi qu’un accompagnement qualifié pour favoriser l’appropriation des technologies et des usages de l’Internet fixe et mobile est nécessaire.

Dans votre mission vous serez amené à soutenir le pôle de médiation culturelle en lien avec ses partenaires dans :

Participer et animer différentes actions de médiation numérique en direction des publics adultes, jeunes et enfants,
Participer à la création et à l’animation d’ateliers numériques pour des publics jeunes et adultes notamment dans le cadre scolaire extra ou périscolaire, cartoparty,
Participer à la l’ensemble de la programmation culturelle de l’association.
Quand ?
À partir du 1 septembre 2017 (12 mois, 35 h/semaine)
Quel domaine ?
Mémoire et citoyenneté
Combien de postes ?
1
Quel organisme ?
Ancrages
Le lieu de la mission est accessible aux personnes à mobilité réduite ?
Oui

Contact

Samia CHABANI
T : 09 50 74 04 67

Adresse

42 bd d'Annam Rce La Montjarde bât 3
13016 MARSEILLE

Site internet

Activités : L’association Ancrages existe depuis mai 2000 et a pour objet de :
•Promouvoir le vivre ensemble et lutter contre les discriminations
Phénomène aussi vieux que le monde, la migration peut être considérée comme un acte au fondement de l’humanité. De plus, les migrations ne concernent pas seulement les quartiers dits "prioritaires", les migrants ou les personnes issues de l’immigration. L’histoire et la mémoire des immigrés concernent et intéressent l’ensemble de la cité. Parler « d’histoire de l’immigration», c’est parler de l’histoire du territoire et de la population dans son ensemble. De ce point de vue, la patrimonialisation des migrations constituent un enjeu social majeur au cœur duquel s’exprime l’engagement citoyen. La dynamique créée par l’approche intégrée du patrimoine situe la participation des habitants au cœur de la fabrique de la mémoire collective.

Candidater