Culture et loisirs

Dans le domaine de la culture et des loisirs, le volontaire favorise l’accès de tous à la culture et met cette dernière au service des valeurs républicaines. Il permettra à des publics précis d’avoir accès à la culture et de participer à des événements culturels, et participera lui-même à la mise en place d’événements en y favorisant l’accessibilité des personnes à mobilité réduite et en accompagnant des personnes n’étant pas familières avec les lieux de culture.

Il participe à la lutte contre l’intolérance et le racisme, à la transmission des valeurs qui s’attachent à la liberté de la presse et de la création, à l’indépendance de l’information en démocratie et à la valorisation du français comme langue commune et partagée. Dans ce cadre, une convention sur les missions dans la sphère culturelle a été signée avec le Ministère de la Culture et de la Communication en mai 2015.

Mais le volontaire ne peut en aucun cas participer à l’organisation logistique et administrative, ou à la communication des évènements auxquels il prend part. Toujours dans l’esprit du Service Civique qui prône la non-substitution du volontaire à un employé salarié, il ne peut assurer de fonctions administratives ou de chargé de relations presse ou publiques. Il ne peut pas non plus occuper la fonction d’animateur.

>> Télécharger le guide pratique des associations et établissements du secteur culturel dans l'espace Ressources Organismes