Gouvernance

L'Agence du Service Civique, Groupement d'Intérêt Public, a été créée le 12 mai 2010.

Elle a pour missions :

  • de définir les orientations stratégiques et les missions prioritaires du Service Civique ;
  • d’assurer la gestion des agréments et du soutien financier apporté par l’Etat à l’accueil des personnes volontaires en Service Civique ;
  • de promouvoir et de valoriser le Service Civique auprès notamment des publics concernés, des organismes d’accueil et d’orientation des jeunes, des établissements d’enseignement et des branches professionnelles ;
  • de veiller à l'égal accès de tous les citoyens au Service Civique ;
  • de favoriser la mise en relation des personnes intéressées par un Service Civique avec les personnes morales agréées proposant un contrat de Service Civique ;
  • de contrôler et d’évaluer la mise en œuvre du Service Civique ;
  • de mettre en place et de suivre les conditions permettant d’assurer la mixité sociale des bénéficiaires du Service Civique ;
  • d’animer le réseau des volontaires et anciens volontaires en Service Civique ;
  • de définir le contenu de la formation civique et citoyenne.

Elle est présidée par Yannick BLANC depuis le 8 juin 2016.

L'Agence est structurée autour :

− D'un Conseil d'Administration, composé des membres ayant contribué à la constitution de l'Agence (le ministère chargé de la jeunesse ; CGET ; l'association France Volontaires) et de personnalités qualifiées reconnues dans le champ du volontariat.

− D'un Comité Stratégique regroupant notamment des représentants des organismes d'accueil, des jeunes volontaires, des parlementaires, etc. Le Comité Stratégique propose des orientations soumises au Conseil d’Administration et débat de toutes questions relatives au développement du Service Civique.

Par ailleurs, l’ensemble des objectifs, des actions et des outils sont soumis au Conseil d’Administration et largement débattus et travaillés régulièrement dans le cadre de groupes de travail issus du Comité Stratégique.

L’Agence du Service Civique est sous la tutelle du Ministère de l'Education nationale.

Qu’est-ce que le Service Civique ?

Le Service Civique a été créé par la loi du 10 mars 2010. Sa forme principale est l’engagement de Service Civique. Il offre aux jeunes de 16 à 25 ans, élargi à 30 ans aux jeunes en situation de handicap, l’opportunité de s’engager au service de l’intérêt général, de donner de leur temps à la collectivité et aux autres. C’est également la possibilité pour eux de développer et d’acquérir de nouvelles compétences, de s’ouvrir à de nouveaux horizons, de vivre de nouvelles expériences et de partager un projet au sein d’une équipe.

Pendant leur mission, ils perçoivent une indemnité mensuelle qui à date de rédaction du présent marché est de 580 euros net par mois (avec une majoration selon leur situation et critères sociaux), prise en charge par l’Etat et complétée au minimum à hauteur de 107,58 euros par l’organisme d’accueil.

Les missions s’articulent autour de neuf grandes thématiques :

  • Culture et loisirs : Par exemple, initier des jeunes aux pratiques culturelles en organisant des visites dans des musées ou lors d'expositions.
  • Développement international et action humanitaire : Par exemple, aider à la scolarisation ou participer à des projets agronomiques.
  • Éducation pour tous : Par exemple, aider à combattre l’illettrisme ou la déscolarisation en accompagnant des jeunes dans des ateliers de lecture ou de loisirs.
  • Environnement : Par exemple, sensibiliser la population au respect de l’environnement, au tri des déchets, aux économies d’énergie.
  • Intervention d’urgence en cas de crise : Par exemple, aider à la reconstruction de sites endommagés par une catastrophe naturelle et accompagner les populations.
  • Mémoire et citoyenneté : Par exemple, participer à de grands chantiers de restauration de sites historiques.
  • Santé : Par exemple, sensibiliser des jeunes aux enjeux de santé en informant les adolescents sur la sexualité ou la contraception, développer les loisirs à l’hôpital.
  • Solidarité : Par exemple, offrir aux personnes âgées ou isolées une aide concrète dans la vie quotidienne.
  • Sports : Par exemple, accompagner dans le cadre de pratiques sportives des personnes n’ayant pas accès au sport, pour des raisons physiques ou sociales : personnes âgées, enfants et adultes handicapés ou fragiles.

Le volontaire bénéficie de la protection sociale et son engagement lui ouvre des droits à la retraite, pris en charge par l’Etat.

Un aménagement de la loi du 10 mars 2010 a été voté le 5 août 2015, le Service Civique est désormais étendu de 25 ans à 30 ans pour tous les jeunes en situation de handicap.