IFOP

En octobre 2015, l’Agence du Service Civique a effectué un sondage avec l’institut IFOP* auprès de 1000 jeunes de 16 à 25 ans.

Parmi les 1001 jeunes interrogés par l’IFOP, plus d’un jeune sur deux se déclare spontanément être intéressé pour réaliser une mission de Service Civique (54%). L’intérêt pour réaliser une mission concerne une population mixte et de niveau d’études varié avec 58% d’intérêt chez les femmes et 49 % chez les hommes. Par niveau d’études, sont intéressés pour s’engager en Service Civique : 61 % des jeunes sans diplôme ou de niveau CEP-BEPC, 67 % de niveau CAP-BEP, 55% de niveau BAC, 44% de niveau 1er cycle et 41% de niveau 2e -3e cycles.

La part de ces jeunes prêts à réaliser une mission de Service Civique atteint 60% dès lors que les différentes modalités du Service Civique leur sont présentées (engagement volontaire, accessibilité à tous, âge, type de missions, durée, indemnité, etc.). Le principe du Service Civique non obligatoire est acquis pour 89% des 16-25 ans. 83% affirment que le Service Civique favorise la mixité sociale. Concernant la durée, seulement 37% d’entre eux se déclarent intéressés par une mission inférieure à 6 mois.

Télécharger les principaux enseignements de l’étude :

>> Les jeunes et le Service Civique : connaissance, représentations et potentiel d’attractivité

Méthodologie appliquée pour la réalisation de l’étude
* Sondage IFOP mené auprès d’un échantillon de 1001 personnes, représentatives de la population française âgée de 16 à 25 ans. La représentativité a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de ménage) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 12 au 16 octobre 2015.