Solidarité

Dans le domaine de la solidarité, un volontaire en Service Civique constitue un lien supplémentaire entre les organismes d’accueil et les publics bénéficiaires.

Les missions du volontaire peuvent alors regrouper plusieurs thèmes : il peut aider les bénéficiaires dans leurs démarches administratives ou leurs déplacements, orienter les publics dans les administrations, les services d’aide à la personne ou dans les démarches qu’ils viennent y effectuer tout en sachant les rassurer. Il peut avoir une fonction plus passive, comme être à l’écoute ou susciter la parole des personnes accompagnées et leur permettre de bénéficier d’un moment de convivialité. Dans ce même esprit, le volontaire peut également être amené à participer à l’animation d’ateliers de différents types avec les bénéficiaires, des groupes lors de leur sorties culturelles ou festives et veiller au bon déroulement d’activités organisées dans un lieu de vie.

Cependant, le volontaire n’est pas un travailleur, médiateur social ou auxiliaire d’aide à domicile. Il ne peut pas prendre de décisions qui risqueraient d’entraîner des conséquences lourdes en cas d’erreur d’appréciation et il ne doit jamais être seul dans des situations qui pourraient être dangereuses pour lui ou pour le public accompagné.