Sports

Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports et Thierry Braillard, secrétaire d’État aux Sports, ont annoncé la création d’un grand programme national de Service Civique dédié au sport dans le cadre du plan « Citoyens du sport ». Ce programme a pour objectif de mobiliser l’ensemble des composantes du ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, le secteur associatif sportif et les collectivités locales pour créer, d’ici la fin 2017, 15 000 nouvelles missions dont 4 500 dès cette année. Offrir à chaque jeune qui en ferait la demande la possibilité de s’engager en Service Civique est l’une des réponses avancées par le Président de la République pour renforcer la citoyenneté et le vivre-ensemble.

Sans être exclusives, les objectifs de cohésion sociale des fédérations sportives tels que le développement de l’accès à la pratique des publics les plus éloignés de la pratique sportive (jeunes issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville ou des zones de revitalisation rurale, femmes, personnes en situation de handicap), le respect de l’environnement, la sensibilisation aux valeurs citoyennes du sport sont propices à la création de mission de service civique au bénéfice de tous et en priorité d’un public non-licencié.

De manière générale, les missions de service civique sont à définir en lien étroit avec le projet fédéral: tout en étant d’intérêt général, elles viennent s’inscrire en cohérence avec les objectifs stratégiques de la fédération et le projet associatif du club en apportant une plus-value liée à la réalisation de ces missions par des jeunes.

Les missions portées à l’agrément apportent un cadre de mission que les structures accueillant les volontaires peuvent décliner dans le cadre des projets développés localement.

Voici quelques exemples de missions :

Encourager la pratique du sport

Objectif d’intérêt général : Rendre accessible la pratique sportive à tous et notamment aux publics qui en sont les plus éloignés.

La mission : Le volontaire a pour mission de sensibiliser de nouveaux publics pour faciliter leur accès aux événements sportifs ou à la pratique du sport (sport collectif ou sport individuel dans le cadre d'un groupe ou d'une association). Cette sensibilisation de personnes habituellement éloignées des pratiques sportives (jeunes, personnes âgées, personnes handicapées, etc.) permet de recréer du lien social en particulier pour les personnes isolées.

Le volontaire est amené à :

  • Aller à la rencontre des publics éloignés du sport (femmes, enfants, jeunes en insertion, personnes handicapées, populations défavorisées,…) pour faciliter leur intégration dans les associations sportives et leur participation lors d’évènements sportifs ;
  • Sensibiliser les bénévoles, adhérents et professionnels des associations sportives à l’accueil de nouveaux publics ;
  • Organiser des activités sportives favorisant la mixité sociale et l’évolution des représentations;
  • Etre à l’écoute des attentes et besoins des nouveaux publics, être un médiateur auprès des responsables sportifs ;
  • Promouvoir la pratique sportive : création, diffusion d’outils, organisation de festivals, enquêtes, etc.
  • Encourager la coopération et la solidarité par le sport.
  • Enrichir les outils, communiquer sur les bonnes pratiques, animer blog ou site internet à ce sujet
  • Il peut également favoriser les pratiques physiques et sportives multi-activités afin de développer les liens sociaux et dynamiser les territoires en :
    • Proposant des évènements sportifs originaux mobilisant différents publics (enfants, jeunes, adultes, familles), en particulier des initiations/découvertes en accompagnement de grands évènements sportifs ;
    • Sensibilisant et accompagnant les responsables d’associations sportives dans la mise en place d’évènements et animations multi-activités ;
    • Faisant le lien entre les initiatives et en témoignant des réussites.

Sensibiliser contre les incivilités et violences sportives

Objectif : Dans le cadre de cette mission, les volontaires participeront à la responsabilisation des usagers des structures sportives en milieu urbain ou des zones rurales isolées en favorisant les valeurs civiques et citoyennes des pratiques sportives. Ils seront ainsi force de proposition et apporteront un regard neuf sur les actions sportives proposées par la ville.

Activités confiées aux volontaires dans le cadre de ces missions :

  • Recueil des informations sur les différentes violences sportives existantes sur le territoire (physiques, verbales et autres) ;
  • Participer à la création de supports de communication interactifs et adaptés à tout public sur le thème de la "lutte contre les violences dans le sport et les règles d'usages" ;
  • Aller à la rencontre du public qui utilise les structures sportives de la Ville (gymnase, etc.) et des professionnels du terrain (arbitres, entraineurs, associations sportives, etc.) à l'aide d'un questionnaire dans l'objectif de recueillir des témoignages de violences sportives et établir un diagnostic ;
  • Participer à la mobilisation des usagers par des ateliers de sensibilisation autour des différentes violences dans le sport ;
  • Participer à la mise en oeuvre d'un débat ;
  • Participer à l'évaluation de la démarche.

Participer au développement des actions sportives dans les quartiers isolés en milieu urbain ou dans les zones rurales isolées

Objectif : Dans le cadre de cette mission, les volontaires participeront à la responsabilisation des usagers des structures sportives en milieu urbain ou des zones rurales isolées en favorisant les valeurs civiques et citoyennes dans la pratique sportive. Ils seront ainsi force de proposition et apporteront un regard neuf sur les actions sportives proposées par la ville ou la zone rurale isolée.

Activités confiées aux volontaires dans le cadre de ces missions :

  • Proposer un questionnaire autour des pratiques sportives et leur déclinaison contextuelle (provenance géographique du public, âges, fréquentation, choix des activités proposées, préférences, etc.) ;
  • Aller à la rencontre du public dans les structures sportives en milieu urbain ou dans les zones rurales isolées ;
  • Participer à la diffusion et réception des questionnaires auprès d'un échantillon représentatif des usagers des structures sportives de la Ville ;
  • Participer au diagnostic de l'enquête ;
  • Participer à l'évaluation de la démarche ;
  • Accompagner les jeunes dans la découverte de différentes disciplines en lien avec les clubs sportifs.

Agir pour favoriser la relation parents – enfants par des activités sportives et para sportives

Objectif : Favoriser la cohésion sociale par le sport.

La/le volontaire aura pour mission de :

  • Etablir un diagnostic des pratiques au sein du club et des besoins des publics (parents et familles) ;
  • Repérer, localement les acteurs et les dispositifs existants liés aux questions de parentalité (CAF - REAAP - Travailleurs sociaux) ;
  • Faire émerger des activités, des pratiques, des temps d'échanges et d'informations favorisant la relation entre parents et enfants ;
  • S'assurer des relations régulières entre les différents acteurs impliqués dans les différents projets ;
  • Susciter la collaboration et la mise en réseau avec les différents jeunes et tuteurs des autres structures conduisant ce même type de mission.

Développer la citoyenneté et le vivre ensemble par le sport

Objectif : Favoriser la cohésion sociale par le sport.

La/le volontaire aura pour mission :

  • L’accompagnement pédagogique et l’information sur les valeurs et les traditions portées par le sport auprès de publics en difficulté sociale sous la responsabilité d’un éducateur diplômé : interventions dans des zones urbaines sensibles, en milieu rural, auprès de jeunes suivis par la protection judiciaire de la jeunesse, auprès de personnes handicapées, etc. ;
  • La promotion d’une approche éco-citoyenne lors du déroulement des activités auprès des clubs ou des comités ;
  • La lutte contre les dérives de certaines pratiques sportives : dopage, sens démesuré de la performance, etc. ;
  • La participation à la création d’un outil reprenant les règles et les codes de bonne conduite ;
  • Accompagner la mise en place et l’appropriation de cet outil :
  • Faire appliquer ces règles à l’entrainement comme à la compétition,
  • Faire appliquer ces règles sur les lieux des tournois et organiser des temps d’information « qualité ».