L’Agence du Service Civique s’allie à la Fondation CNP Assurances pour développer le Service Civique dans le domaine de la santé

Communiqué de presse / Publié le 09/03/2015


La Fondation CNP Assurances et l’Agence du Service Civique annoncent leur partenariat. Son objectif : développer un projet d’innovation sociale « pour les jeunes et par les jeunes », en vue de réduire les inégalités en matière de santé. La Fondation CNP Assurances financera à hauteur de 300 000 euros cette expérimentation qui concernera 50 jeunes volontaires. Ils mèneront auprès de leurs pairs des actions de sensibilisation et de prévention sur des problématiques de santé à partir de l’année 2015.

L’Agence du Service Civique et la Fondation CNP Assurances vont développer une innovation de politique sociale visant la lutte contre les inégalités sociales de santé en mobilisant des jeunes volontaires en service civique comme acteurs de prévention auprès de leurs pairs.

Au sein d’organismes d’accueil agréés par l’Agence du Service Civique (missions locales, associations, universités...) et identifiés pour cette expérimentation conjointement avec la Fondation CNP Assurances, les jeunes se verront confier des missions d’intérêt général d’information, de promotion, de sensibilisation et de prévention sur des problématiques de santé. Par exemple, les conduites addictives et à risques, les droits des jeunes en matière de santé, la sensibilisation à l’équilibre alimentaire... auprès d’un public de jeunes en situation ou en risque de vulnérabilité. Les premières missions débuteront au cours du premier semestre 2015, et feront l’objet d’un suivi et d’une évaluation réalisés par les deux partenaires, en lien avec les organismes d’accueil et les délégués territoriaux concernés.

Au service des grands enjeux de santé publique depuis plus de vingt ans, la Fondation CNP Assurances a décidé fin 2014 d’intensifier son engagement avec pour axe prioritaire la réduction des inégalités sociales en matière de santé. Elle soutient à ce titre des projets d‘envergure nationale en ligne avec ses valeurs et impliquant la jeunesse. C’est dans ce cadre qu’elle a proposé d’être partenaire de l’Agence du Service Civique pour construire des projets à forte utilité sociale.

« A travers sa Fondation, CNP Assurances s’engage en faveur de l’égalité des chances en matière de santé. A ce titre, nous sommes heureux de contribuer à relever ce défi aux côtés de l’Agence du Service Civique, dont la rigueur, le professionnalisme et les valeurs sont gages du succès de ce projet. Nous sommes d’autre part convaincus que les jeunes sont, pour leurs pairs, de puissants acteurs de sensibilisation sur des sujets qui les concernent directement. » déclare Frédéric Lavenir, directeur général de CNP Assurances et président de la Fondation CNP Assurances.

Avec 85 000 volontaires depuis sa création en 2010, le Service Civique donne la possibilité à chaque jeune de 16 à 25 ans d’effectuer une mission d’une durée de 6 à 12 mois au service de la collectivité et de l’intérêt général. Les domaines d’engagement proposés vont de la santé à la solidarité, en passant par la culture ou l’éducation pour tous. Le Service Civique, plus qu’une politique en faveur des jeunes, a pour objectifs d’assurer le vivre-ensemble, la cohésion nationale entre les générations et la mixité sociale. Dans son Rapport Liberté, égalité, citoyenneté : un Service Civique pour tous (Rapport remis en juillet 2014 par François Chérèque, président de l’Agence du Service Civique à Najat Vallaud-Belkacem, ancienne ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports), François Chérèque, président de l’Agence du Service Civique préconise, parmi 29 propositions, l’ouverture du Service Civique aux fonds privés. Il s’agit de l’un des axes forts de son développement possible, en cohérence avec ses objectifs et son esprit. Notamment, parce qu’il permet une meilleure connaissance et reconnaissance de l’engagement de la jeunesse.

« La mobilisation de fonds privés doit être lue comme la volonté de faire de l’engagement de la jeunesse la cause de tous. Cela justifie que l’ensemble des acteurs politiques et économiques y prennent part » déclare François Chérèque, président de l’Agence du Service Civique. « Ce premier partenariat d’innovation sociale avec la Fondation CNP Assurances est un signe fort pour assurer l’avenir du Service Civique et faire en sorte que, dès le 1er juin, tout jeune qui souhaite s’engager en Service Civique puisse le faire. Nous ambitionnons de porter le nombre de nos volontaires à 150 000 le plus vite possible, comme le Président de la République l’a souhaité. »

Télécharger le communiqué