[14 juillet 2016] Romane Lescot, 21 ans

Publié le 11/07/2016

Romane Lescot

Après l’obtention d’une licence d’études franco-allemande et de poursuivre sur un master, Romane se lance dans un Service Civique. Elle a découvert cette forme d’engagement pendant ses études en Allemagne. Sa mission consiste à mettre en valeur, par l’intermédiaire de différentes activités, des individus que le pays d’origine des demandeurs d’asile a souvent piétinés : « Je suis en train de créer un journal où les demandeurs d’asile peuvent s’exprimer librement et qui formerait un support d’échanges entre eux et la population locale de Compiègne. Je veux casser les préjugés et la méfiance qu’on a à leurs égards ».


Pour elle, il faut casser les préjugés sur le Service Civique, qui « est une voie essentielle pour gagner en maturité et un temps précieux pour permettre à tous les jeunes de s’orienter. ». « C’est entre autre pour ce combat que je veux défiler le 14 juillet. La situation difficile de la France a rendu beaucoup de français craintifs. Aujourd’hui, et plus qu’à n’importe quel autre moment, je veux rappeler des valeurs fortes pour ne pas qu’elles se perdent, celles du partage, de la solidarité et de la tolérance ».

>> Télécharger le portrait de Romane Lescot en PDF

Retour à la liste des témoignages