Amandine, 23 ans, volontaire à Animafac

Publié le 03/05/2016

"Ayant toujours travaillé dans le domaine du sport, j'ai voulu me réorienter vers l'économie sociale et solidaire. N'ayant pas assez d'expériences, je n'ai pu rentrer en Master 2 "Solidarité et Economie de marché" mais j'ai trouvé un moyen de pallier ce manque d'expérience : Le Service Civique. Je l'ai découvert cet été en discutant avec une personne qui avait par le biais du Service Civique réalisé une mission de solidarité internationale. J'ai été prise à Animafac, réseau national d'associations étudiantes. Je suis devenue animatrice de ce réseau, en ayant pour missions de repérer, accompagner les initiatives associatives des étudiant(e)s et de mettre en réseau et organiser des rencontres inter-associatives. Cela a été une mission très enrichissante en tout points. En effet, j'ai pu découvrir un grand nombre d’acteurs dans tous les domaines (environnement, solidarité internationale, culture etc...). Le Service Civique est, je pense, une vraie porte d'entrée pour s'engager et développer des compétences (autonomie, responsabilité, communication, relationnel..). Je pense à présent candidater pour devenir lauréat du Service Civique à l' Institut du Service Civique, mon projet final étant d'entreprendre dans l'économie sociale et solidaire."

Retour à la liste des témoignages