Kevin Tolosa - 19 ans - Domaine d'action : santé

Publié le 29/06/2017

ASC : Que faisiez-vous avant votre Service Civique ?

Kevin : Je faisais des études en pâtisserie, j’ai passé mon CAP il y a 2 ans. Apres je suis rentré chez les Compagnons à plein temps.J’ai démissionné il y a un mois quand j’ai signé mon contrat de mission de Service Civique. J’ai toujours voulu faire du service à la personne et je n’ai jamais eu l’occasion de le faire avant. Là c’était le moment pour changer.

ASC : Quelles ont été vos démarches pour trouver une mission ? Avez-vous trouvé rapidement une mission ?

Kevin : J’ai postulé sur le site Internet. J’ai trouvé assez rapidement, j’ai envoyé que 5 candidatures et j’ai eu 2 réponses.

ASC : Quand a commencé votre mission et que faites-vous ?

Kevin : J’ai commencé ma mission le 18 avril, il y a tout juste un mois, et je la termine fin décembre. Je fais 35h par semaine. J’accompagne les stagiaires au quotidien c'est-à-dire, à des rendez-vous professionnels, médicaux, à la mairie pour leur carte d’identité, à des journées handisport, à des compétitions... Je leur prépare des trajets en transport pour qu’ils aillent à leurs rendez-vous sans mon aide et leur prépare des activités (bowling, jeux de société, soirées à thème…).

ASC : Quel accompagnement recevez-vous dans le cadre de votre mission ? Avez-vous un tuteur/une tutrice ? Comment ça se passe ?

Kevin : J’ai une tutrice qui est la DRH mais je peux me référer aussi à la psychologue, à la conseillère familiale et à la psychomotricienne quand j’ai un besoin. Je parle de mon projet d’avenir avec la psychomotricienne, car j’aimerai faire ça plus tard, elle m’apprend déjà des techniques.

ASC : Qu’est-ce que le Service Civique vous a déjà apporté en un mois ?

Kevin : Au bout d’un mois, j’ai découvert un métier que je vais peut-être faire plus tard. Sur le plan personnel, j’ai appris qu’il y avait pire que ma situation, qu’il ne fallait pas s’acharner sur son sort. Je vois que j’ai déjà changé, je suis moins défaitiste alors que je l’étais beaucoup. Humainement parlant, ça m’a déjà changé.

ASC : Recommanderiez-vous à votre entourage de faire un Service Civique ? Si oui, pourquoi ?

Kevin : Oui, à l’aise ! Pour les personnes qui souhaitent se réorienter après des études qui ne leur plaisent pas, qui souhaitent avoir de l’expérience en rapport avec leurs études ou qui ont juste envie de s’engager. Je conseille vraiment de faire un Service Civique pendant 1 an, comme ça ils seront surs de ce qu’ils feront après. Ça apporte vraiment beaucoup de choses !

Retour à la liste des témoignages