La formation des volontaires au PSC1, une étape obligatoire du Service Civique

Publié le 13/09/2016

Présence du volontaire

Il est du devoir de l’organisme d’inscrire les volontaires aux formations aux gestes de premiers secours et de s’assurer que les volontaires participent bien au PSC1. Il est possible de se désister dans un délai de quatre jours ouvrables avant le début de la formation. Au delà de ce délai, les formations sont facturées à l’Agence du Service Civique. Dans la mesure où les plannings sont très chargés, il est important que les tuteurs sensibilisent au mieux les volontaires sur la nécessité de se rendre à ses formations et ne pas les annuler au denier moment.

Cas du volontaire ayant déjà suivi la formation PSC1

Un volontaire qui a suivi une formation PSC1 dans les 2 ans précédents n’est pas obligé de la suivre à nouveau dans le cadre de sa mission. Néanmoins, sa participation à cette formation doit lui être proposée comme remise à niveau et comme vecteur d’échange avec d’autres volontaires.

Formation PSC1 par l’organisme d’accueil des volontaires

Les organismes d’accueil qui souhaitent réaliser les formations PSC1 en interne doivent demander une dérogation à l'Agence du Service Civique et joindre à leur demande l'agrément du ministère de l'intérieur montrant qu'il s'agit d'un organisme agréé pour réaliser les formations « premiers secours ». Si l’Agence donne son accord, il faut ensuite le signaler à l'ASP qui versera 50€ en plus des 100€ prévus pour tous les organismes au titre de la Formation Civique et Citoyenne.
Cette dérogation doit concerner l'ensemble des volontaires accueillis par la structure agréée. Il ne peut pas y avoir une partie des volontaires qui suivent la formation PSC1 via le marché signé avec la Fédération Nationale des Sapeurs Pompiers de France et une autre via leur formation interne.

>> Téléchargez le mode d'emploi