Culture et loisirs

Agir pour le lien entre artistes et habitants d'un territoire.

Où ?
Tremblay-en-France (93 - Seine-Saint-Denis - Île-de-France)
Quoi ?
La mission prend place au cœur des activités du Théâtre Louis Aragon en tant que scène conventionnée d’intérêt national art et création mention danse, et du travail mené, dans ce cadre-là, à travers le dispositif « Territoire(s) de la Danse ». Depuis 10 ans, notre dispositif d’accueil d’artistes en résidence nous permet d’inventer, sur un temps long avec les artistes, de multiples formes de partage de l’art avec la population de Tremblay-en-France et de ses environs, dans toute sa diversité. Dix années d’expériences fertiles qui ont permis d’affirmer qu’il est possible aujourd’hui de relier la création chorégraphique avec les spécificités d’un territoire, de relier des projets artistiques avec les préoccupations d’une population, d’emmener l’art dans la vie quotidienne des habitants et de donner à l’artiste une place juste et nécessaire dans la société. C’est à cet endroit que le Théâtre place sa mission de service public, répondant à la préoccupation de développer la création artistique et d’en faciliter l’accès, le partage, et la mise en débat au service de toute une population dans un esprit de démocratisation culturelle.

Le volontaire en service civique aura pour mission principale de renforcer et alimenter le lien entre le Théâtre et les habitants de son territoire, d'incarner humainement la relation que l'équipe du Théâtre entreprend de nourrir depuis des années, dans le cadre de la mise en place de projets artistiques partagés, ou autour des propositions chorégraphiques de la saison du Théâtre. De manière plus large, il s’agira de véhiculer ainsi les valeurs de partage et d'ouverture que porte le secteur public de la culture.

Auprès des chargés des actions artistiques et sous la responsabilité du secrétariat général, ses activités se déploieront spécifiquement autour de :
- Le déploiement d’une dynamique de relations publiques spécifiques à la jeunesse, et participer à créer les conditions d’un lien privilégié entre le Théâtre Louis Aragon et les jeunes du territoire
- La mise en place et le suivi des actions artistiques menées dans les lycées et collèges du territoire, dans le cadre de la Convention régionale d’Education artistique et culturelle, et les parcours Culture et Art au Collège.
- La préfiguration et la mise en route d’un conseil des jeunes, « la Belle Jeunesse », prenant part à la vie du projet et de l’association du TLA
- La coordination des accueils de groupes classes et partenaires sur les spectacles jeune public, l’animation de temps conviviaux pour les familles.
- La participation au travail spécifique de communication et de RP pour valoriser les spectacles de la saison 2019-19, et la participation à la vie du TLA, notamment à destination de la jeunesse et des familles.

Le volontaire en service civique sera en lien avec toutes les équipes du théâtre – administration, communication, relations publiques, artistique - et ses missions seront pensées en porosité avec chaque secteur.
Quand ?
À partir du 1 décembre 2018 (8 mois, 35 h/semaine)
Quel domaine ?
Culture et loisirs
Combien de postes disponibles ?
0
Quel organisme ?
Theatre louis aragon
Le lieu de la mission est accessible aux personnes à mobilité réduite ?
Oui
La mission est accessible aux mineurs dès 16 ans ?
Non

Contact

Marc Pauli
T : 01 49 63 70 50

Adresse

24 Bdl de l'hôtel de ville
93290 Tremblay-en-France

Activités : Scène conventionnée pour la danse par le Ministère de la Culture, le Département de la Seine-Saint-Denis et la ville de Tremblay-en-France, le Théâtre Louis Aragon est devenu au fil des années un pôle ressource original pour les arts chorégraphiques sur la question de l’art et du territoire. Comment réinventer aujourd’hui ce rapport ? Que signifie habiter le territoire pour un projet chorégraphique ? C’est ainsi qu’en 2008, le Théâtre a souhaité réinterroger cette porosité à travers un nouveau dispositif d’accueil de compagnies en résidence : « Territoire(s) de la Danse ».
Depuis, chaque année, trois compagnies sont accueillies « en résidence » pour partager leur quotidien à travers leurs temps de création, la diffusion de leurs spectacles, et la transmission de leurs démarches artistiques : chacune propose alors un projet au long cours en complicité avec les habitants et avec les ressources des différents espaces traversés, comme autant de terrains de jeux à expérimenter. Dès 2009, ces résidences dépassent le cadre de la commune ; « Territoire(s) de la danse » se déploie depuis lors également sur les villes voisines
Il s’agit de faire résonner, sur une année, voire deux ou trois en fonction des nécessités de chaque projet, la parole artistique via la création, la diffusion et les actions avec le territoire, dans une dynamique liant le Dedans avec le Dehors.

Ces trois compagnies en résidence nous invitent à prendre le temps de s’arrêter, de regarder, de découvrir comment la danse peut secouer notre quotidien et nous relier les uns aux autres. Elles posent leurs valises pour partager des temps de vie, inventer de nouvelles formes de rencontres, occuper l’espace public, inviter à la pratique… Des présences singulières qui alimentent aussi bien les temps forts des quartiers que les moments intimes et familiers du quotidien.
Quartier libre quant à la forme : impromptus chorégraphiques dans la ville, ateliers de création, répétitions publiques, apéro-rencontre, conférences, danse-session… tout s’invente !

Depuis 2013, le Théâtre mène une réflexion essentielle quant au devenir des lieux de création et de diffusion dans le contexte politique, économique et social actuel, en particulier lorsqu’ils s’appuient sur des dynamiques locales. Au cœur des mutations de notre société, le Théâtre Louis Aragon s’interroge sur la façon d’inscrire un projet artistique pérenne en lien avec les différents acteurs du territoire, tout en affirmant sa singularité.

Candidater