Environnement

Aider aux soins et à la réhabilitation de la faune sauvage en détresse – Favoriser l’engagement des citoyens en faveur de la faune sauvage en détresse à l’interface grand public et professionnels -

Où ?
Villeveyrac (34 - Hérault - Languedoc-Roussillon)
Quoi ?
Le candidat participera principalement :
• Aux soins, nourrissages, suivis et à la réhabilitation des animaux.
• A l’hygiène et à l’entretien des infrastructures de soins, de la chambre froide, du local technique.
• A l’aide à la gestion des stocks : stocks alimentaires (fruits, viande, poissons, insectes, denrées sèches), stocks consommables (produits d’entretien, matériel de soins…).
• Aux suivis scientifiques des espèces accueillies au Centre de sauvegarde (prélèvements biologiques, récupérations des données, recueil sur fichier excel, tri des cadavres pour les muséums…) en binôme avec le/la VEFA (Volontaire Allemand(e)).
• Au suivi des animaux nécessitants l’intervention du vétérinaire référent du centre.
• Au suivi des animaux nécessitants l’utilisation de la méthode de relâché par «taquet»

Profil recherché :
• être âgé de 18 à 25 ans
• être véhiculé
• être passionné, calme, observateur et avoir une sensibilité écologique et un intérêt pour la faune sauvage qui nous entoure
• Faire preuve d’une grande motivation et implication
• Aimer travailler en équipe et avoir également une capacité d’autonomie
• Etre rigoureux, patient et attentif aux instructions
• Etre organisé et responsable
• Etre à l’aise avec les outils informatiques (Excel, word)
• Etre à l’aise avec la vue des soins vétérinaires (pouvoir tenir un animal pendant un soin)
• Aimer bricoler et être en bonne condition physique

Salaire / indemnisation :
467€ versé par l’état + indemnisation d’environ 100€ versée par l’association. Soit un total de 567€ / mois.

Condition de travail :
• Engagement en Service Civique
• Durée : 8 mois avec une durée hebdomadaire de 35h
• Lieux : Centre de Sauvegarde de la Faune Sauvage, 15 rue du Faucon crécerellette, les cigales, route de Loupian, 34560 Villeveyrac
• Secteur d’intervention : l’unité de soins située à l’adresse ci-dessus avec intervention ponctuelle en dehors des locaux (clinique vétérinaire, lieux de relâcher,…)
• Date de début : lundi 4 février 2019 (possibilité lundi 11 février 2019)

Merci d’adresser vos candidatures (CV et lettre de motivation) par mail ou par courriel postal avant le 28 janvier 2019 (ou 4 février au plus tard) à : arianiello.lpo34@gmail.com

Pour tous renseignements complémentaires n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse mail ci-dessus.
Quand ?
À partir du 4 février 2019 (8 mois, 35 h/semaine)
Quel domaine ?
Environnement
Combien de postes disponibles ?
1
Quel organisme ?
Ligue pour la protection des oiseaux de l'herault
Le lieu de la mission est accessible aux personnes à mobilité réduite ?
Non
La mission est accessible aux mineurs dès 16 ans ?
Non

Contact

Emilie ARIANIELLO
T : 04 67 78 76 24

Adresse

15, Rue du faucon crécerellette, les cigales, Route de Loupian
34560 Villeveyrac

Site internet

Activités : Initiée par un groupe local en 2003, la LPO Hérault est, depuis 2006, une association locale qui œuvre pour l’oiseau, la faune sauvage, la nature et l’homme et lutte contre le déclin de la biodiversité, par la connaissance, la protection, l’éducation et la mobilisation.
La LPO Hérault agit pour la protection de la biodiversité du département selon des actions réparties au sein de différents pôles.
• Le pôle expertise : le travail consiste à réaliser des études réglementaires, des expertises techniques, des inventaires ornithologiques et naturalistes de terrain ainsi que des diagnostics environnementaux sur tout le département.
• Le pôle éducation à l’environnement : la LPO Hérault intervient dans le domaine de l'Éducation à l'Environnement sur tout le territoire héraultais.
• Le pôle conservation : a pour mission l'étude et la sauvegarde des espèces et de leurs milieux. Il intègre la mission soins aux animaux sauvages au sein du centre de sauvegarde dont l’objectif premier est la remise dans la nature, après soins et sans dépendance à l’homme, d’animaux sauvages dont certains appartiennent à des espèces rares, menacées ou patrimoniales. En plus de cette action primordiale, le travail mené par le centre de sauvegarde aboutit à d’autres actions non moins importantes, comme la collecte d’information sur la faune sauvage, le baguage de certains oiseaux relâchés dans leur milieu naturel ainsi que l’étude des oiseaux en soins durant leur temps de convalescence (épidémio-surveillance des maladies et recherche sur la génétique des populations).
• La vie associative : ainsi, les nombreux éco-volontaires qui apportent régulièrement leur aide au centre de sauvegarde, les quelques 40 bénévoles actifs, les nombreux donateurs, et enfin les adhérents qui apportent leur soutien quotidien, jouent tous un rôle essentiel pour la vie et le développement de l’association.

Candidater