Solidarité

Participation à l'action REPRISE ; retour vers l'emploi progressif et d'insertion sociale avec des entreprises solidaires

Où ?
Nice (06 - Alpes-Maritimes - Provence-Alpes-Côte d'Azur)
Quoi ?
REPRISES :
La situation en France, et dans notre département, est tendue vis-à-vis de l'emploi. Les personnes ayant, ou ayant eu, dans leur parcours personnel une consommation de produits psychoactifs font face, plus encore que d'autres catégories de publics éloignés de l'emploi, à de multiples obstacles en matière d’accès à l’emploi et à la formation professionnelle.

Le rapport d'activité de l'ARS estime que 75 à 80 % des personnes fréquentant les structures spécialisées dans les addictions en France n'ont pas d'emploi régulier.

L'insertion par l'emploi de publics usagers de drogues doit pouvoir être adaptée et graduelle car il s'agit souvent de personnes ayant rompu précocement tout rapport à l'école et au travail.

La quasi-totalité des parcours aboutissant à une véritable insertion dans l'emploi sont ceux s'inscrivant dans le cadre d'accompagnements de longue durée.

Les usagers de drogues sont en capacité de travailler et en ressentent la nécessité tant économique que pour donner un sens à leur parcours de vie, lutter contre l’oisiveté, l’ennui.

En leur mettant un pied dans l'activité professionnelle, nous pouvons leur permettre d'engager et de maintenir une distance avec les risques liés à la consommation de produits nocifs à leur santé et avec les actes d’incivilité ou de délinquance. C’est une première marche vers l’insertion sociale et l’élaboration d’un projet de soins.

REPRISES s’inspire du projet TAPAJ (Travail Alternatif Payé à la Journée), né d’une initiative québécoise et qui a été mis en œuvre à Bordeaux avec le CEID (Comité d’Etude et d’Information sur la Drogue et les addictions) qui propose des alternatives au désœuvrement, à l’errance, parfois à la mendicité, par le travail afin d’inscrire des personnes en situation de grande précarité dans un processus global de socialisation.

Il s’agit d’intégrer le jeune volontaire dans les équipes du CAARUD (Centre d’Accueil et d’Accompagnement à la Réduction des Risques pour Usagers de Drogue) et du CSAPA (Centre de Soins et d’Accompagnement des Personnes en Addictologie), établissements médico-social financés par l’ARS et composés d’éducateurs spécialisés, travailleurs sociaux, médecin, et infirmières.
Les missions de ces équipes pluridisciplinaires sont :
- Pour le CAARUD : recevoir lors de permanences à Nice des usagers de drogue afin de les soutenir dans l'accès aux soins (aide à l'hygiène et l'accès aux soins de première nécessité, proposés de préférence sur place, orientation vers le système de soins spécialisés ou de droit commun, l'incitation au dépistage des infections transmissibles)
- Pour le CSAPA : accueil, information, prévention, évaluation, prise en charge médicale, psychologique et sociale des personnes ayant des conduites addictives. Le service propose également un accès à l'hébergement pour les personnes qui entament une démarche de soins au sein du service.
- Pour REPRISES : Atelier d’accompagnement de personnes en situation de grande précarité à leur réinsertion sociale par des activités ponctuelles assimilables au travail.

Fonctionnement de Reprises :
La Fondation de Nice Patronage Saint Pierre Actes accueille les publics et les encadre par groupe de cinq sur des activités réalisables sans grande technicité et avec des contraintes compatibles avec la population accueillie.
En 2016 par exemple, nous avons remis en état et repeint des transformateurs avec ERDF et nous nettoyons avec la SNCF les voies de chemin de fer de la gare Thiers.

Il s’agit d’impliquer le jeune volontaire avec le référent de REPRISES dans la réalisation de ces activités ainsi que dans la prospection d’autres entreprises intéressées pour nous confier des missions et cofinancer le fonctionnement de l’action.

Ces activités comprennent :
-la création de lien avec des personnes consommatrices de substances psychoactives.
-la réalisation des travaux avec les personnes accompagnées par les services de la Fondation de Nice PSP Actes.
-la valorisation des réalisations par des comptes rendus et des photos
-la participation à la rédaction du rapport d’activité
-la participation à l’évaluation de l’action avec les personnes accompagnées
-la recherche de nouveaux partenaires : entreprises, collectivités….

L’intégration du jeune dans le dispositif REPRISES viendra en complément du référent.

Il s’agit d’accueillir de façon inconditionnelle la personne là où elle en est de son parcours, sans préalable ni jugement.

Ce projet conviendrait bien à un jeune qui est attiré par un métier de la relation d‘aide, au contact des plus démunis.

Il participera à la dynamique de groupe, à l’entraide entre les usagers pour les tâches nécessaires à l’exécution des chantiers, à faire respecter les règles de fonctionnement de REPRISES.

Il sera amené à travailler avec le public accompagné et les aidera à acquérir des savoir-faire techniques

Les tâches seront réparties en tenant compte des savoir-faire de chacun.
Quand ?
À partir du 4 septembre 2017 (12 mois, 24 h/semaine)
Quel domaine ?
Solidarité
Combien de postes disponibles ?
1
Quel organisme ?
Fondation de nice patronage saint pierre actes
Le lieu de la mission est accessible aux personnes à mobilité réduite ?
Non
La mission est accessible aux mineurs dès 16 ans ?
Information non disponible

Contact

Moufida BOUZAZI
T : 04 97 08 82 60

Adresse

Mission dans le départment
06 Nice

Site internet

Activités : La Fondation du Patronage Saint-Pierre/ACTES se développe en un système diversifié et occupe une place reconnue dans le département des Alpes-Maritimes en faveur des plus démunis. Son action s’inscrit plus particulièrement, sur le plan local, dans la réponse aux situations de précarité et d’exclusion.
Elle met en œuvre des dispositifs publics et des initiatives d’interventions, selon des valeurs et des principes qui privilégient la dignité, le respect, la solidarité, les droits et les responsabilités de la personne accompagnée, du citoyen.
En 2013, la Fondation s’est réorganisée en recentrant ses 8 pôles d’intervention en 3 secteurs afin de rendre plus lisible ses interventions et unir ses efforts et ressources dans le but d’amener la meilleure offre de service aux personnes accompagnées :

* le secteur accompagnement social et médico-social qui regroupe 3 établissements médico-sociaux (appartements de coordination thérapeutique (ACT), centre de soins et d’accompagnement à la prévention des addictions (CSAPA), centre d’accueil et d’accompagnement à la réduction des risques pour usagers de drogue (CAARUD)), une halte de nuit, un centre d’hébergement et de réinsertion sociale et un service migrants

* le secteur insertion par le logement et l’emploi qui regroupe un CHRS offrant 185 places d’hébergement dans le diffus à Nice, un dispositif Actes jeunes qui offre à Notre Fondation est organisée en 3 secteurs d’activité :
- Accompagnement social et médico-social
- Accès à l’Emploi
- Enfance famille

Une cellule projets transversale aux 3 secteurs, fonctionne avec des salariés volontaires comme une unité « recherche et développement » afin de susciter l’émergence de nouveaux projets et actions dans la Fondation à partir des besoins des publics.

C’est ainsi qu’elle a favorisé et accompagné la création de l’action Reprises en 2014.

Candidater