Éducation pour tous

R20.39.LYC.3B.M397 Accompagner des projets d'éducation à la citoyenneté au lycée Polyvalent Victor Bérard à MOREZ.

Où ?
Morez (39 - Jura - Franche-Comté)
Quoi ?
Accompagner des projets d'éducation à la citoyenneté

Description de la mission Les volontaires pourront participer, en collège, à plusieurs types d'actions et de projets liés à l'éducation à la citoyenneté, notamment dans le cadre des mesures de la grande mobilisation de l'école et de ses partenaires pour les valeurs de la République et du parcours citoyen. Les actions ou projets concernés couvrent un large ensemble de thématiques liées à la citoyenneté (éducation aux médias et à l'information, solidarité internationale, égalité filles/garçons, lutte contre le racisme et l'antisémitisme, prévention des discriminations, actions mémorielles…) :

o faciliter l'identification et la connaissance par les équipes éducatives des ressources et des partenaires du territoire dans le domaine de l'éducation à la citoyenneté, ainsi que des dispositifs existants et mobilisables dans ces domaines, afin de contribuer à faire émerger des actions spécifiques en lien avec le projet d'établissement ;

o accompagner les équipes éducatives dans la formalisation de projets à dimension partenariale (recherches de subventions, mise en place de convention…) et aider à la coordination entre les élèves, les enseignants et les intervenants extérieurs (associations, collectivités, services publics…) tout au long du projet ou de l'action ;

o prendre part à des ateliers liés à l'exercice du débat, du jugement et de l'argumentation (conseils d'élèves, ateliers philosophiques…) pour aider au bon déroulement des séances (préparation du matériel nécessaire, remise en état des locaux,…) ;

o accompagner des classes ou des groupes d'élèves lors de déplacements liés aux projets mis en place (visites d'institutions, de lieux de mémoire…) ;

o s'impliquer dans le développement de médias dans le cadre scolaire (webradio, journaux d'établissement, blog…) en mobilisant les élèves autour du professeur documentaliste ;

o en lien avec les conseillers principaux d'éducation (CPE), accompagner les élèves délégués ainsi que ceux élus dans les instances pour l'exercice de leurs mandats et favoriser leurs initiatives pour le développement de la vie associative au sein de l'établissement ;

o s'impliquer auprès des équipes éducatives et des élèves dans l'organisation d’actions éducatives de type opérations, prix ou concours, journées dédiées à la citoyenneté comme la journée de la laïcité, la journée internationale des droits de l’enfant, mais aussi les commémorations : armistice de 1918 (11 novembre), victoire de 1945 (8 mai), journée de la mémoire des génocides (27 janvier), journée du souvenir des victimes de la Déportation (dernier dimanche d’avril), journée des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions (10 mai), journée nationale de la résistance (27 mai)...

o en outre, en collège les volontaires participeront à « Devoirs faits » pour accompagner des petits groupes d’élèves volontaires. Il s’agira de les aider à apprendre une leçon, à faire un exercice, à répondre à une ou des questions… Cette mission sera réalisée avec l’appui d’un enseignant coordonnateur que les volontaires aideront dans sa tâche.

Le cadre de la mission
o un encadrant et/ou un tuteur supervise la mission ; les jeunes en service civique devront pouvoir accéder au sein de l'établissement à un poste informatique connecté à internet et à un espace de travail leur permettant de préparer leurs activités (salles des professeurs ou autres).

o Les volontaires qui interviendront dans le cadre de « Devoirs faits » bénéficieront d’une formation spécifique à cette activité.


Contribuer à des actions et projets dans le domaine de l'éducation artistique et culturelle et du sport

Description de la mission Les volontaires pourront participer à plusieurs types d'actions et de projets, en collège, ayant trait à la fois à l'éducation artistique et culturelle (EAC) ainsi qu'à la pratique sportive en lien avec les enseignements d'EPS ou les activités menées au sein de l'association sportive de l'établissement (UNSS). Les missions des volontaires seront précisées localement, en fonction des projets et des spécificités des établissements, et choisies parmi les activités suivantes.
Dans le cadre des projets spécifiques (résidence d'artiste, classe à projet artistique et culturelle, compétition sport scolaire, action d'éducation par le sport…) ils pourront :

o faciliter l'identification et la connaissance par les équipes éducatives des ressources et des partenaires du territoire dans le domaine des arts, de la culture et du sport, ainsi que des dispositifs existants et mobilisables dans ces domaines, afin de contribuer à faire émerger des actions ou projets spécifiques ;

o accompagner les équipes éducatives dans la formalisation de ces projets à dimension partenariale (recherche de subvention, mise en place de convention…) ;

o aider à la coordination entre les élèves, les enseignants et les intervenants extérieurs tout au long du projet ou de l'action ;

o prendre part à des ateliers de pratique pour aider au bon déroulement des séances (préparation du matériel nécessaire, remise en état des locaux,…) ;

o accompagner des classes ou des groupes d'élèves lors de déplacements liés aux projets mis en place ;

o soutenir les équipes éducatives, les élèves et les intervenants extérieurs dans l'organisation d'un temps fort de restitution (spectacle, concert, exposition, cérémonie…) lié au projet réalisé et ouvert à l'ensemble de la communauté éducative (parents, collectivités locales, autres établissements scolaires…) ;

o Dans toutes ces activités accorder une attention particulière à la question de la langue française notamment pour les élèves arrivants allophones.

Description de la mission Les jeunes en service civique doivent, principalement sur la période de 17h à 22h et le mercredi après-midi, proposer des activités pédagogiques, éducatives et citoyennes originales et complémentaires de celles qui sont habituellement proposées. Ils devront contribuer au développement du projet qui permettra des conditions d'accueil optimisées, et un environnement éducatif, sportif, artistique et culturel proposé aux internes, riche et varié en lien avec le territoire.

Les missions des volontaires seront précisées localement, en fonction des projets et des spécificités des établissements, et choisies parmi les activités suivantes :

o faciliter les liens avec les acteurs externes, qui interviennent en complément des personnels de l'établissement (associations, structures sportives ou culturelles, etc.) ;

o préparer et faciliter les contacts et les rencontres avec les familles ;

o participer aux horaires d'ouverture du centre de documentation et contribuer à la mise à disposition des ressources documentaires pour les internes ;

o aider un interne ou un groupe d'internes à l'apprentissage des leçons et à la réalisation des devoirs, participer à la vie ou à la création d'outils de communication propre à l'internat (site web, publication interne, brochures, etc.) ;

o contribuer au développement de l'engagement associatif des internes en menant des activités originales avec des petits groupes de volontaires ;

o contribuer au développement d'activités artistiques, culturelles et sportives ;

o contribuer au développement des usages pédagogiques du numérique ;

o développer des ateliers de jeux éducatifs.

o en outre, en collège les volontaires participeront à «Devoirs faits » pour des externes et des demi-pensionnaires pour accompagner des petits groupes d’élèves volontaires. Il s’agira de les aider à apprendre une leçon, à faire un exercice, à répondre à une ou des questions… Cette mission sera réalisée avec l’appui d’un enseignant coordonnateur que les volontaires aideront dans sa tâche.

Le cadre de la mission o rencontre avec le chef d'établissement, le tuteur et les acteurs principaux ;

o une lettre de mission peut être envisagée.

o Les volontaires qui interviendront dans le cadre de « devoirs faits » bénéficieront d’une formation spécifique à cette activité.


Contribuer à la lutte contre le décrochage scolaire

Description de la mission Dans le cadre de cette mission, les volontaires seront mobilisés pour aider les jeunes en situation de décrochage scolaire et leur permettre un retour en formation.
Ils joueront un rôle de parrains mais aussi de tiers neutres entre l’école et l’élève afin de leur redonner confiance dans l’école.
Les volontaires auront comme rôle de :

Prévenir l’abandon scolaire précoce au sein des établissements scolaires

o organiser des entretiens réguliers avec les jeunes en risque de décrochage scolaire, répondre à leurs questions, les rassurer ;

o à partir de ces discussions, faire le lien entre les élèves et les professeurs pour résoudre les difficultés éventuelles ;

o aider les jeunes à valoriser les connaissances et compétences acquises pour leur redonner confiance dans l’école, par exemple au travers d’ateliers interactifs en groupe ;

o informer les élèves et leurs familles sur les acteurs de l’insertion et l’emploi pouvant les aider à trouver leur voie ;

o permettre à ces jeunes de rencontrer des professionnels dans les secteurs d’activité qui les intéressent.

Accompagner les jeunes sortis du système scolaire souhaitant un retour en formation initiale dans le cadre d’actions menées au titre de la mission de lutte contre le décrochage scolaire (MLDS)

o participer aux activités de remobilisation proposées par les missions de lutte contre le décrochage scolaire aux jeunes ;

o proposer de nouvelles activités de remobilisation ludiques (théâtre, sport, loisirs créatifs).

o aider les jeunes en situation de décrochage scolaire dans leurs démarches et dans leur parcours, notamment en les accompagnants dans leurs entretiens avec les acteurs de l’insertion et de l’éducation ;

o faciliter la mise en confiance des jeunes en valorisant leurs réussites et en les aidants à résoudre leurs problèmes éventuels.

o entretenir, en tant que parrain, le contact avec les jeunes ayant suivi des actions des MLDS pour connaître le parcours qu’ils ont suivi ensuite.

o proposer à ces jeunes ayant suivi des actions à la MLDS et ayant réussi à raccrocher de venir témoigner auprès des jeunes inscrits à la MLDS et espérant retourner en formation.

Favoriser l’information des jeunes décrocheurs et de leurs familles dans les plates-formes de suivi et d’appui aux décrocheurs (PSAD) et les réseaux « Formation Qualification Emploi » (FOQUALE)

o informer les jeunes et leurs familles sur le rôle et les activités des plates-formes dont le but est d’identifier et de proposer aux jeunes sortis du système scolaire une solution de retour en formation ou professionnelle adaptée à leurs souhaits ;

o participer aux rencontres entre les acteurs des plateformes et les jeunes en situation de décrochage scolaire : les aider à définir quel projet ils envisagent et par la suite les accompagner dans leurs démarches (entretiens avec les missions locales, les centres d’information jeunesse, inscription à des formations etc.) en tant que parrain.

Informer les jeunes au sein des structures qu’ils fréquentent sur leurs droits en matière d’accompagnement pour le retour en formation

o favoriser l’accès des jeunes à l’information et aux droits sur le retour en formation ;

o faciliter les prises de contact avec les jeunes lors de la campagne de communication sur le droit au retour en formation ;

o démarcher les acteurs en contact avec les jeunes (éducateurs, animateurs sociaux, …) pour leur permettre d’identifier les jeunes en risque de décrochage ;

o intervenir dans des structures de retour à l’école comme les micro-lycées ou l’école de la deuxième chance ;

Le cadre de la mission

o Les candidatures devront faire l'objet d'un avis après un entretien, conduit par le chef d'établissement ou le directeur de centre d’information et d’orientation, responsables des actions, des structures de retour à l'école et des réseaux FOQUALE ou son représentant, afin de pouvoir garantir la sécurité corporelle, affective, psychique des élèves dont le suivi et l'accompagnement leur sera confié.

o Les volontaires qui interviendront dans le cadre de « Devoirs faits » bénéficieront d’une formation spécifique à cette activité.

Participer à une meilleure information des élèves sur l'orientation

Description de la mission Sous la responsabilité du chef d’établissement, le volontaire intervient en appui au psychologue de l’Education Nationale (PsyEN), en établissement public local d'enseignement (EPLE). Il peut être amené à collaborer avec les membres de l’équipe éducative, notamment les professeurs principaux et les conseillers principaux d’éducation (CPE). Il peut aussi intervenir en centre d'information et d'orientation (CIO), sous la responsabilité du directeur du centre d’information et d’orientation (DCIO).

Les missions du volontaire sont définies localement, en fonction des projets et des spécificités des établissements. Les actions engagées s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du parcours Avenir et se déclinent, selon les lieux d’intervention, pour enrichir :
 la connaissance des formations et des métiers en lien avec le monde économique ;
 la connaissance de soi et le développement de la capacité à entreprendre ;
 l’aide à l’élaboration du projet d’orientation scolaire et professionnel.

En EPLE, la contribution du volontaire peut prendre la forme de participation à l'animation d’ateliers de découverte au centre de documentation et d'information de l'établissement (CDI), de préparation de rencontres de professionnels, d’accompagnement de visites en entreprise ou de lieux de formation (lycée d'enseignement général et technologique, lycée professionnel et centre de formation d'apprentis).
Pour l’aide à l’élaboration du projet d’orientation scolaire et professionnel, le volontaire peut, en complément des interventions du professeur principal et du psychologue de l’Education Nationale (psyEN), tutorer ou mentorer des élèves nécessitant un accompagnement renforcé. Son action peut également être tournée en direction des familles, en particulier au moment des démarches administratives (dossier à remplir) nécessaires aux procédures d’orientation (fiche de dialogue) et d’affectation (dossier Affelnet ou Parcoursup). Il peut s’impliquer dans la valorisation et l’animation des espaces "parents" autour du kiosque ONISEP en appui des professeurs et des psyEN, avec le CPE et le professeur documentaliste.
Dans les collèges REP et REP+, il contribue à la mise en place des actions des cordées de la réussite et des parcours d'excellence ainsi qu’au suivi des jeunes qui y participent. Il contribue notamment à la mise en œuvre de la continuité du parcours des jeunes concernés au lycée. Dans les lycées, les volontaires suivent plus particulièrement les jeunes inscrits dans les parcours d'excellence afin de favoriser une bonne appréhension du parcours vers le supérieur.
En fin d’année scolaire, il accompagne les familles dans leur démarche d’inscription dans l’établissement d’accueil (lycée, CFA, établissement d’enseignement supérieur…). Il peut aussi accompagner la recherche du contrat d’apprentissage.
Dans les collèges REP+ les volontaires devront particulièrement contribuer à accompagner les élèves des classes de quatrième et de troisième de l’éducation prioritaire et des quartiers prioritaires de la ville pour la séquence d'observation.
Dans le cadre de la création d'une "bourse de stages à l'attention des jeunes résidant dans les quartiers prioritaires de la ville, le chef d'établissement sera l'interface entre le Commissariat général à l'Egalité des Territoires (CGET), le portail numérique "mon stage de troisième" et le jeune en service civique. Le jeune en service civique, en relation avec les personnels de l'éducation nationale responsables de la séquence d'observation (le chef d'Etablissement ou le professeur principal) accompagnera les élèves de classe de troisième (ou de quatrième dans certains cas) pour la séquence d'observation.
Le choix des périodes pour les séquences d'observation en milieu professionnel relève de l'initiative des établissements scolaires ; son organisation durant les vacances scolaires est formellement exclue. La durée de la séquence d'observation peut être de cinq jours consécutifs ou non. Cet accompagnement par le jeune volontaire en service civique pourra se faire en trois phases (selon ce que fixera le conseil pédagogique) :

- Une première phase : celle de la recherche, lorsque les élèves de troisième doivent prospecter des entreprises, des associations ou des administrations pouvant les accueillir ;

- Une seconde phase, celle de la préparation de la séquence d'observation en amont de la période proprement dite de stage ;

- Une troisième phase pourra consister à accompagner les élèves, après leur semaine de stage, lors de la rédaction du rapport de stage (si celui-ci est demandé par l'établissement). Une attention toute particulière sera apportée à sa rédaction car certains élèves le présentent lors de l'oral du diplôme nationale du brevet.
En centre d’information et d’orientation, en lien avec le directeur de CIO, le volontaire en service civique apporte sa contribution aux missions principales du centre, notamment l’accueil de tout public. Dans ce cadre, le volontaire peut accueillir et guider le public dans l’espace documentaire et multimédia du CIO. Il assure plus particulièrement la promotion et la présentation des outils ONISEP (www.monorientationenligne ; www.monstageenligne ; www.monindustrie ; brochures, kiosque ; sites…).

Le volontaire apporte également sa contribution à l’organisation d’événements, par exemple dans le cadre des comités locaux école-entreprise, du type : Nuit de l'orientation, forum avenir étudiant, organisation de forum des métiers, organisation de portes ouvertes, speed-dating, ateliers découverte des métiers, rencontres avec CFA, anciens élèves, professionnels, etc.
Dans les pôles de stage, avec l'animateur du pôle, le volontaire apporte sa contribution à :
 la mise en relation d'élèves et de leurs familles avec les entreprises ou les institutions susceptibles de les accueillir ;
 la recherche de partenaires (entreprises, associations, professions libérales, institutions publiques) pour développer l’offre de stages.
En outre, en collège, les volontaires participeront à « Devoirs faits » pour accompagner des petits groupes d’élèves volontaires. Il s’agira de les aider à apprendre une leçon, à faire un exercice, à répondre à une ou des questions… Cette mission sera réalisée avec l’appui d’un enseignant coordonnateur que les volontaires aideront dans sa tâche. Le cadre de la mission o Les activités sont menées en binôme avec un psychologue de l’Education Nationale.
o Les volontaires qui interviendront dans le cadre de « Devoirs faits » bénéficieront d’une formation spécifique à cette activité.
Quand ?
À partir du 1 décembre 2020 (6 mois, 30 h/semaine)
Quel domaine ?
Éducation pour tous
Combien de postes disponibles ?
2
Quel organisme ?
Académie de besançon
Le lieu de la mission est accessible aux personnes à mobilité réduite ?
Oui
La mission est accessible aux mineurs dès 16 ans ?
Non

Contact

Mme Béatrice CHIROUZE beatrice.chirouze@ac-besancon.fr
T : 03 84 34 17 00

Adresse

35 Quai Aimé Lamy
39403 Morez

Site internet

site internet non renseigné

Activités : Le ministère de l’Éducation nationale met en œuvre la politique du gouvernement dans les domaines de l’éducation.

L’enjeu de la rentrée consiste à mettre en cohérence les efforts de chacun à l’intérieur comme à l’extérieur de l’école pour atteindre l’objectif partagé de la réussite des élèves. Il convient pour cela d’actionner l’ensemble des leviers crées par la refondation : construire une école plus juste, garantir l’égalité et développer la citoyenneté, former et accompagner les équipes éducatives pour la réussite des élèves.

Recrutement de 18 à 25 ans moins de 26 ans à la signature du contrat, de 18 à 30 ans pour les personnes en situation de handicap.


Académie de Besançon

Candidater