Développement international et aide humanitaire

Soutenir l'enfance défavorisée (Equateur) - Appui à la notoriété

Où ?
Équateur
Quoi ?
Tous les volontaires possèdent une partie de mission identique et une partie différenciée.
Concernant la partie identique :
- Les volontaires accueillent quotidiennement les enfants de la fondation.
- Ils participent aux animations proposées et peuvent animer des activités sportives (terrain de football), des jeux de société, de la lecture dans l’espace bibliothèque, du théâtre, etc.
- Ils participent régulièrement à l’aide aux devoirs auprès des enfants de la fondation.
- Ils sont également amenés à travailler avec les familles des enfants bénéficiaires et réalisent ponctuellement des visites aux domiciles de ces dernières.
- Au mois de Juillet, tous les volontaires sont amenés à participer au camp d’Eté.

Concernant la partie différenciée, les volontaires pourront faire du :
- Suivi de la pédagogie des enfants
- Appui à la notoriété de l'organisation
- Appui à l'orientation
- Appui à l'animation et la santé
- Soutien psychologique aux enfants
- Aide pour la redevabilité et les partenariats

Une fois affectés, les volontaires se concentrent davantage sur l’un ou plusieurs des axes d’actions.
Ici la mission à pourvoir concerne l'appui à la notoriété de l'organisation :
1. Collaboration et participation dans le dessin d'outils de communication et visibilité de la fondation pour répandre le travail d'Ecuasol dans différents espaces (des lieux, évènements locaux, des écoles, réseaux sociaux, etc.)
2. Aider à la mise à jour d'informations sur le site web (wordpress) et traduction si nécessaire des informations-clés.
3. S'appuyer sur la publication d'articles sur Internet et aider à maintenir actualisés tous les matériels (facebook, twitter, Instagram, LinkedIn, Google analytics) de communication d'Ecuasol.
4. Aider à la rédaction et la diffusion de la newsletter de la fondation (CiviCRM) sous la supervision des dirigeants de la fondation, avec articles sur les activités des deux derniers mois. Il se charge en plus de répondre (gmail) aux parrains et aux contacts permanents d'Ecuasol.
5. Il (elle) partage la gestion du parrainage, le volontaire sous la coordination d'une personne en France se charge de compléter et de présenter la fiche personnalisée des enfants à de nouveaux parrains (CiviCRM). De plus il(elle) coordonne la communication entre les deux, et se charge d'offrir des informations aux parrains quand ils auront besoin de cela.
6. En 2020, il aidera à la diffusion d'un nouveau logo rajeuni (déjà réalisé par nos bénévoles) sur les différents supports.
7. Il accompagnera le développement et la gestion des parrains équatoriens et français.

Les volontaires ont un impact sur les Objectifs du Développement Durable suivants :
Principalement- 4. Education de Qualité,
mais aussi 1. Pas de pauvreté, 2. Faim "Zéro". 3. "Bonne santé et bien-être". 5. Egalité entre les sexes. 10. Inégalités réduites. 11. Villes et communautés durables. 15. Vie terrestre. 16. Paix, Justice et institutions efficaces. 17. Partenariats pour la réalisation des objectifs.

---

Site internet : http://ecuasol.org

---

Informations pratiques : La mission dure 12 mois et est prévue pour un volume horaire de 39h/semaine. Elle débutera idéalement début janvier 2021.
Un seul poste est disponible.
Le lieu de la mission n’est pas accessible aux personnes à mobilité réduite ou aux mineurs.

Le volontaire sélectionné au terme du processus de recrutement devra être membre de l’ONG International Impact et être en accord avec la charte des volontaires (https://international-impact.com/accueil/qui-sommes-nous/devenez-adherent/)
Les frais de visa et de billet d’avion sont à la charge du volontaire.
Possibilité de diviser par trois le prix par la défiscalisation (https://www.helloasso.com/associations/international-impact/collectes/mission-internationale) en cas de paiement des impôts par le foyer fiscal.

Pour les questions de visa, si applicable, vous pouvez contacter l’Ambassade du pays concerné. Ecuasol fournira les documents nécessaires à la demande de visa.
(En raison du Covid-19, les autorités locales peuvent décider de refuser les ressortissants sous statut français ou de les mettre à l'isolement en début de mission).

Pour faciliter la préparation de votre mission diverses dispositions sont mises en place :
• Une préparation au départ obligatoire d’une durée de 2 jours est assurée par International Impact (https://international-impact.com/preparation-au-depart-des-benevoles-et-volontaires/).
EN RAISON DE LA PANDEMIE DE CORONAVIRUS ET JUSQU’A NOUVEL ORDRE, LES PREPARATIONS AU DEPART PREVUES INITALEMENT EN PRESENTIEL SE DEROULERONT EN VISIO-CONFERENCES SUR DES DUREES REDUITES.

• International Impact met en place le suivi des volontaires internationaux avec des entretiens Skype périodiques.

• Une assurance est contractée et financée par International Impact pour la durée de votre mission. Elle comprend trois volets : responsabilité civile, santé et rapatriement.

• Une indemnité de 522,87 euros brut (soit 473,04 euros net par mois en France) est directement versée au volontaire par l’État. Dans certains cas, il y a une possibilité de majoration sur critères sociaux de 107,68 euros net.
Pour l’international, l’organisme d’accueil participe aux frais de logement à l’international, ou aux frais de bouche pour un montant valorisé à 107,58 euros/mois (prestations en nature). Ici la totalité du logement est pris en charge (appartement commun des volontaires).

Les volontaires en Service Civique bénéficient d’une protection sociale intégrale et d’une cotisation retraite.

La mission étant en contact avec des enfants, un extrait de casier judiciaire sera demandé ainsi qu'un certificat d'aptitude médicale.
Quand ?
À partir du 6 janvier 2021 (12 mois, 39 h/semaine)
Quel domaine ?
Développement international et aide humanitaire
Combien de postes disponibles ?
1
Quel organisme ?
Ecuasol
Le lieu de la mission est accessible aux personnes à mobilité réduite ?
Non
La mission est accessible aux mineurs dès 16 ans ?
Non

Contact

Justine CABRILLANA et Eric GUINAND

Adresse

Fundación Plan Ecuasol Casilla 17-04-10 (banlieue de la capitale Quito)
766 Quito

Site internet

Activités : International impact est une ONG, œuvre d’intérêt général. Elle se donne pour mission d’accompagner les organisations solidaires, les volontaires et les donateurs afin d’optimiser leurs impacts sociaux, économiques et environnementaux.

International Impact soutient des programmes en Europe, en Afrique , en Asie et en Amérique Latine. Dans ce cadre, elle soutient la Fundacion Ecuasol en Equateur.

A l'origine, il s'agit d'une belle rencontre dans les bidonvilles du nord de Quito : celle entre une petite fille de 8 ans, Jessica Saldana Maldonado et de Jean-Christophe Crespel, qui réalise à l'époque des reportages sur des ONGs, dans le cadre d'un Tour du Monde Humanitaire.
Elle lui demande simplement s'il veut bien l'aider à aller à l'école et à bénéficier de soutien scolaire, en parrainant sa scolarité. Il fait alors un état des lieux et se rend compte que 10 enfants sont dans le même cas autour d'elle. Il lance alors un appel à la solidarité pour que des français se mobilisent et aident ces enfants et il parraine Jessica.

Années après années, les bénévoles se sont succédés et ont aidé à ouvrir des programmes :
- soutien scolaire
- protection infantile
- suivi de santé (physique et psychologique)
- responsabilité parentale
- résilience des populations

Des 11 enfants initiaux, l'ONG en accueille bientôt 20, puis 30 puis 40. Elle en a aujourd'hui 70 et a fait construire un centre aux normes parasismique pouvant accueillir jusqu'à 150 enfants avec l'aide d'entreprises (Air France, Lafarge, Schneider, Schlumberger, Société Générale) et de structures publiques (région Ile de France, Ambassade de France en Équateur).

La Fondation équatorienne, soutenue en France par l'ONG International Impact, réalise un programme de secours aux victimes lors du séisme du 16 avril 2016. Ecuasol se déploie ainsi sur le territoire équatorien dans les villes.
Dans le même temps, elle développe ses connaissances alimentaire en créant un poulailler et une serre. Ces deux actions cumulées devraient permettre de lutter contre la malnutrition qui sévit dans le bidonville.

Candidater