Marlon Troyas - 23 ans - Domaine : éducation pour tous

Publié le 18/07/2018

Service Civique : Que faisiez-vous avant de vous engager en Service Civique ?

J’ai effectué une licence de Lettres Modernes et beaucoup de babysitting en parallèle. Je me suis vite rendu compte que je ne souhaitais pas poursuivre en master. Ce qui me passionne et me motive, c’est la culture, j’ai donc décidé de prendre du temps pour moi et pour me centrer sur ce domaine d’activité pendant une année de césure.

Service Civique : Comment avez-vous trouvé et choisi votre mission ?

J’ai vu des offres sur le site internet de ma fac, la Sorbonne nouvelle. En année de césure, j’étais donc disponible pour une mission de Service Civique, d’autant plus que beaucoup portaient sur le domaine culturel. Plusieurs personnes de mon entourage m’ont recommandé le Service Civique et nous sommes sélectionnés sur la motivation uniquement, j’ai donc décidé de me lancer.

Service Civique : Que faites-vous dans le cadre de votre mission ? Quelles sont vos activités ?

J'étais chargé de la programmation et la coordination des créations étudiantes au Service d'action culturelle de mon ancienne université. Dès que les étudiants avaient un projet (photographique, théâtral…), j’étais là pour les accompagner, en me basant sur ce qui m’a été appris au début de la mission : comment trouver des financements, des salles de répétition, des partenaires…

Service Civique : Qu’est-ce que cette mission vous apporte ?

Pleins de choses. J’ai pu développer mes qualités et mes compétences. Je sais mieux gérer mon temps, j’ai énormément gagné en autonomie et désormais je sais m’investir et gérer les projets. Cela a été super pour me faire des contacts aussi, et rencontrer du monde. Enfin, si je devais retenir qu’une chose c’est que s’engager et apprendre de soi c’est ce qui distingue le volontariat du simple job étudiant.

Service Civique : Le Service Civique vous a-t-il permis de mieux définir votre projet d’avenir ?

Absolument, puisque j’ai décidé de reprendre mes études à la rentrée prochaine. J’ai aimé découvrir ce domaine et je souhaite maintenant en faire mon métier.

Service Civique : Est-ce que vous recommanderiez le Service Civique ?

S’il était possible de recommencer ou de prolonger, je le referais sans hésiter. En tout cas, je présente cela avec la même passion que lorsque l’on me l’a présenté.

Retour à la liste des témoignages