Péroline Beaudinat, 23 ans, domaine d’action : sport

Publié le 31/08/2018


- Service Civique : Que faisiez-vous avant de vous engager ?

Après trois années à la fac dont une année en PACES et deux années en psychologie infructueuses, j'ai décidé de faire une pause pour réfléchir à un nouveau projet d'études. C’était l’occasion de prendre le temps, définir ce que je souhaite faire.

- Service Civique : Comment avez-vous trouvé et choisi votre mission ?

Très vite, j’ai fait le choix de me tourner vers le Service Civique, pour deux raisons : avoir une réflexion active sur le choix de mon avenir tout en acquérant de l’expérience dans un domaine qui m’attirait, et également assouvir une envie de concret, pour ne pas avoir l’impression de perdre mon temps. J’ai donc proposé ma candidature et j’ai été acceptée à La Ligue de l’enseignement 73.

- Service Civique : Que faisiez-vous dans le cadre de votre mission ? Quelles étaient vos activités ?

J’ai réalisé mon Service Civique à l’USEP 73 – FOL 73 de septembre 2017 à juillet 2018. J'ai eu pour mission principale de promouvoir le sport à travers l'aide à l’organisation de manifestations réunissant jusqu'à 3000 enfants du CP au CM2 principalement. Par exemple, avec les trois autres volontaires à mes côtés, nous facilitions la préparation des évènements en créant les planning d’arrivées des cars, en faisant la signalisation sur place et en proposant notre aide pour la logistique le JOUR J. Dans ce cadre, j’ai pu coopérer avec d’autres services comme le service culturel. Cela ne s'est pas fait sans embuche puisqu’il m’est arrivé d’apporter le matériel à la mauvaise école. Mais c’était plus drôle qu’autre chose et vite réparé ! Le reste du temps, j’aidais à promouvoir l’action de mon organisme d’accueil à la fois sur le site et les réseaux sociaux. Par exemple, je proposais des photos prises lors des évènements pour publication. J’ai également pu participer à des évènements, tels que « Chambéry connectée jeunes », concertation organisée par la commune et la Ligue afin de permettre à la jeunesse locale de s’exprimer sur les axes d’amélioration dans le quotidien des habitants.

- Service Civique : Qu’est-ce que cette mission vous a apporté ?

J’a acquis une maturité qui me manquait à la sortie du BAC et j'ai également passé mon BAFA. J'ai développé mon esprit critique concernant la façon d'éduquer les jeunes, tout en découvrant le monde associatif. Plusieurs rencontres ont été organisées pour permettre aux volontaires en Service Civique de se rencontrer, réfléchir ensemble sur la manière de se rendre utile… C’était stimulant. Enfin, j’ai pu développer de nouvelles compétences et surtout, cette expérience a été un tremplin pour mon orientation. Cela a été ma valeur ajoutée lors de mon entretien pour une reprise d’étude en DUT GACO en alternance, que je vais commencer à la rentrée.

- Service Civique : Recommanderiez-vous le Service Civique ?

Oui et d’ailleurs je le recommande déjà ! Merci de nous offrir la possibilité de prendre part à ce dispositif. Cela a été déterminant pour mon avenir, et a permis à l’une de mes amies, ancienne volontaire, d’être embauchée en CDI à l’issue de sa mission. A mon échelle, je tâche de promouvoir le Service Civique, en particulier pour ce qui concerne l’orientation et le sentiment de se rendre utile pour la société.


Retour à la liste des témoignages