Solidarité

Mise en place stages éducation à la citoyenneté, stupéfiant, justice des mineurs

Soutien sur la mise en place des stages citoyenneté, stupéfiants, sécurité routière et mesures de réparation collectives à destination d’adolescents/tes.

Basé à Montauban (82)

À partir du 30 avril 2022

Pendant 8 mois

Annonce n°M220009634 publiée le 28 février 2022

Objectif citoyen

Soutien sur la mise en place des stages citoyenneté, stupéfiants, sécurité routière et mesures de réparation collectives à destination d’adolescents/tes.

Actions au quotidien

Le service civique sera en soutien des actions qui sont mises en place par les éducateurs sur le thème de la citoyenneté, des addictions et de réparations. Il sera aussi associé sur les initiatives d’ateliers collectifs mis en place dans les unités éducatives (camp, pratique sportive, atelier culturel, action citoyenne et/ou solidaire, atelier environnemental, atelier santé…).

Il viendra en complément et enrichir des actions existantes sur le territoire. Celles-ci se réalisent souvent avec des partenaires et les conseiller techniques de la direction avec lesquels il travaillera.

Formations obligatoires

Pendant sa mission, le volontaire bénéficie de la formation certifiante PSC1 pour acquérir les gestes de premiers secours et d'une formation civique et citoyenne (contenu et format variables selon l'organisme d'accueil : conférence, débat...). Ces deux formations doivent obligatoirement être organisées par l'organisme d'accueil et réalisées pendant la période d'engagement en Service Civique.

Tutorat et accompagnement

Le volontaire est également accompagné par un tuteur référent au sein de l'organisme d'accueil pour mener à bien sa mission. Le tuteur aide également le volontaire à rélféchir à son projet d'avenir à l'issue de son Service Civique et réalise son bilan nominatif.

Capacité d’initiative

Le volontaire en Service Civique peut-être force de proposition et faire évoluer le contenu de sa mission.

Cette mission est proposée par :

direction interrégionale de la protection judiciaire de la jeunesse sud

la protection judiciaire de la jeunesse (pjj) est chargée de mettre en œuvre les dispositions relatives à l’enfance délinquante et d’assurer l’exécution et le suivi des mesures éducatives et des peines judiciaires qui concernent les mineurs et jeunes majeurs. les 9000 professionnels de la pjj, dont environ 60% d’éducateurs, sont répartie à travers 9 directions interrégionales (dir pjj), 1 ecole nationale (en pjj), 54 directions territoriales (dt pjj), 217 établissements et services relevant du secteur public et 1057 établissements et services relevant du secteur associatif habilité. le niveau interrégional est chargé de la déclinaison en objectifs stratégiques des orientations nationales. il concentre les actions d’administration, de gestion, de contrôle et d’évaluation en vue de garantir la qualité de la prise en charge des mineurs au sein des établissements et services. le niveau territorial est dédié au pilotage et au contrôle de l’activité des établissements et services du secteur public (sp) et du secteur associatif habilité (sah), ainsi qu’au déploiement des politiques publiques dédiées ou concourant aux dispositifs de protection de l’enfance et de la justice des mineurs. le suivi des mineurs s’effectue au sein d’unités éducatives, rattachées à un établissement ou service. il existe différents types d’unités éducatives en fonction de la nature de la mission exercée auprès des mineurs : en hébergement, en milieu ouvert, en insertion, en détention et auprès d’un tribunal. les professionnels y mènent en équipe pluridisciplinaire des actions d’éducation, d’insertion sociale et professionnelle au bénéfice des jeunes sous mandat judiciaire pénal ou civil et de leur famille. la dir pjj sud basée à labège regroupe la région administrative de l’occitanie. elle est compétente en matière d'animation et de contrôle du secteur public de la protection judiciaire de la jeunesse. elle habilite et contrôle les structures et services du secteur privé prenant en charge des mineurs confiés par la justice. la dir pjj sud s'appuie pour la mise en œuvre de ses missions sur 6 directions territoriales de la protection judiciaire de la jeunesse regroupant 13 départements : • la dt pjj du gard/lozère • la dt pjj du tarn et garonne /lot/gers • la dt pjj de l’hérault • la dt pjj du tarn-aveyron • la dt pjj de la haute-garonne/ariège/hautes-pyrénées • la dt pjj des pyrénées-orientales/aude merci de joindre votre cv sous format word ou pdf uniquement dans la rubrique dédiée au téléchargement de votre cv .

En savoir plus

LIEU D’INTERVENTION

  • Unité éducative de milieu ouvert de Montauban
  • 70 Impasse de Varsovie
    82000 Montauban

  • Accessible en cas de mobilité réduite
  • A proximité des transports
Calculer mon itinéraire

En pratique

  • 4 volontaires recherchés
  • Accessible au plus de 18 ans uniquement
  • Mission collective
  • 24h à 30h par semaine
  • Public(s) bénéficiaire(s) : Enfants, adolescents
  • Actions clés : Soutien, Accompagnement, Prévention, Restauration, Secours, Aide, Animation, Valorisation, Médiation, Information, Transmission, Pédagogie

MON CONTACT

  • Guillaume DJENA
  • Gestionnaire Ressources Humaines
Signaler cette mission

Mes avantages en devenant volontaire

16>25ans

jusqu’à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap

CarteService Civique

pour bénéficier de nombreux avantages

580€net/mois

d'indemnisation quelle que soit la mission

D’autres missions pour moi