Pourquoi accueillir un volontaire

Le Service Civique permet aux jeunes âgés de 16 à 25 ans, élargi à 30 ans aux jeunes en situation de handicap, qui le souhaitent d’effectuer une mission d’intérêt général dans un des neuf domaines d’interventions reconnus prioritaires pour la nation : solidarité, santé, éducation pour tous, culture et loisirs, sport, environnement, mémoire et citoyenneté, développement international et action humanitaire, ou intervention d’urgence en cas de crise. A ce jour, plus de 120 000 volontaires ont effectué une mission de Service Civique dans les 12 000 organismes agréés depuis 2010. Afin de favoriser la mixité sociale, les volontaires peuvent venir de tous les horizons, tant sociaux que culturel, et géographiques.

Face à l’importante demande de projets citoyens pour et par les jeunes, demandes renforcées parles événements de 2015 – l’État a mis en place et progressivement renforcé le Service Civique. Celui-ci constitue désormais l’étape incontournable pour tout jeune souhaitant mettre en œuvre un engagement citoyen indispensable à la construction de leur citoyenneté. Depuis le 1er juin 2015, le Service Civique est devenu universel, c'est-à-dire que tout jeune qui le souhaite doit pouvoir trouver une mission de Service Civique.

La réponse à cette demande des jeunes ne peut se faire sans l’engagement des organismes à but non lucratif, des collectivités locales, des établissements publics et des services de l’État. Ce sont eux qui vont proposer des missions et accompagner les volontaires dans la réalisation de ces dernières et dans une réflexion sur leurs projets d’avenir.

Le Service Civique ne permet pas seulement de pousser les jeunes à s’engager, et à trouver leur projet de vie, mais il offre également la possibilité de lancer de nouveaux projets, de donner plus d’ampleur et un nouveau souffle tant aux actions menées qu’au tuteur qui guideront les volontaires. En effet, ces volontaires porteront un regard entièrement neuf sur l’organisme. Par le biais des jeunes volontaires en Service Civique, les idées et les valeurs portées par les organismes d’accueil connaissent une nouvelle diffusion qui ne nécessite rien de plus qu’un engagement citoyen de part et d’autre.

En tant qu’organisme à but non lucratif

Accueillir un volontaire permet de donner plus d'ampleur à vos actions, de lancer de nouveaux projets, tout en offrant un meilleur service à vos publics cibles. La présence de jeunes volontaires, avec leurs idées, leurs expériences, leur enthousiasme, est l’occasion de réfléchir à vos actions, votre organisation, mais aussi un bon moyen de redynamiser votre réseau de bénévoles et de faire connaître vos actions et vos valeurs au-delà de vos cercles habituels. Les volontaires accueillis aujourd’hui seront, pour beaucoup, les bénévoles, salariés et soutiens de demain.

En tant que collectivité locale, établissement public ou service de l’État

Vous êtes particulièrement à même de proposer des missions de Service Civique porteuses de sens pour les volontaires, pour les services et pour les usagers de par les missions d’intérêt général que vous remplissez et la relation particulière que vous entretenez avec nos concitoyens. Le Service Civique sera aussi l’occasion d’intéresser de futurs agents et de rapprocher les institutions de la société et des jeunes en particulier.

Par la confiance accordée aux jeunes, la découverte qu’ils font de l’engagement, de réalités qu’ils ne connaissaient pas, l’accompagnement qu’ils reçoivent d’une part ; par ce qui est vécu au sein des structures d’accueil, en particulier en termes de mixité sociale et de brassage intergénérationnel, mais aussi pour redonner du sens à l’action de vos bénévoles, salariés ou agents, d’autre part ; le Service Civique prépare le futur tant de votre structure, que de notre société.