Création du Haut-Commissariat à l’engagement civique

Communiqué de presse / Publié le 13/04/2016

Paris, le 13 avril 2016 – François Chérèque est nommé Haut-Commissaire à l’engagement civique, placé auprès du Premier ministre.

La création du Haut-Commissaire à l’engagement civique, souhaitée par le président de la République lors des vœux à la jeunesse et aux forces de l’Engagement le 11 janvier 2016, a été annoncée lors du Conseil des ministres du 13 avril 2016. François Chérèque est nommé Haut-Commissaire à l’engagement civique, placé auprès du Premier ministre, et reste président de l’Agence du Service Civique.

A l’issue du Conseil des ministres ce jour, le troisième Comité interministériel à l’égalité et à la citoyenneté (CIEC), présidé par Manuel Valls, Premier ministre, se réunit à Vaulx-en-Velin. Le Haut-Commissaire y participera. Le projet de loi Egalité Citoyenneté annonce de nouvelles mesures pour le développement du Service Civique afin de renforcer toujours plus l’engagement citoyen.

Un Haut-Commissariat à l’engagement civique en charge de la coordination de l’action interministérielle en faveur de l’engagement civique

Le Haut-Commissariat à l’engagement civique auprès du Premier ministre a été créé par décret le 11 avril 2016 (no 2016-433). François Chérèque est nommé Haut-Commissaire et reste président de l’Agence du Service Civique. La gouvernance de l’Agence du Service Civique n’est donc pas modifiée. Le rattachement du Haut-Commissariat à l’engagement civique directement au Premier ministre permet une plus grande autonomie.

Les principales missions du Haut-Commissaire à l’engagement civique sont l’animation et la coordination de l’action interministérielle en faveur de l’engagement civique, le développement du service civique, la coordination de la réflexion sur l’extension de la journée défense et citoyenneté et la création et la promotion d’une réserve citoyenne. Il conseille le Gouvernement pour le développement de l’engagement civique et est associé aux projets législatifs et réglementaires relatifs à l’engagement civique. Il préside un Conseil d’orientation de l’engagement civique.

Le Haut-Commissariat à l’engagement civique sera composé d’une petite équipe autour du Haut-Commissaire, François Chérèque, et du Haut-Commissaire adjoint Yannick Blanc, ancien Préfet du Val d'Oise.

Les objectifs de l’Agence du Service Civique : développer de nouveaux terrains d’engagement de qualité pour les jeunes

Près de 130 000 jeunes se sont engagés en Service Civique depuis sa création en 2010, 83% des 16-25 ans en ont une image positive, 60% se disent prêts à s’engager, et 90% en sont satisfaits (Sondage IFOP et enquête Mediapost, octobre 2015). L’engagement des jeunes est de plus en plus important année sur année :

-En 2010, à la création du Service Civique, 6000 jeunes se sont engagés en Service Civique,

-En 2014, 35 000 volontaires ont réalisé une mission de Service Civique, pour un budget de 140 millions d’euros,

-En 2015, 53 000 jeunes se sont engagés en Service Civique dans plus de 6200 organismes agréés, pour un budget de 234 millions d’euros.

L’Agence du Service Civique a pour objectif de développer une offre de missions de qualité pour tous les jeunes qui souhaitent s’engager, et d’atteindre l’objectif fixé par le président de le République lors de ses vœux à la jeunesse le 11 janvier 2016 : 110 000 jeunes en 2016, pour atteindre la moitié d’une classe d’âge soit 350 000 jeunes à horizon 2018.

Pour faciliter le développement du Service Civique, des mesures ont déjà été mises en place comme l’élargissement du Service Civique à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap par la loi du 5 août 2015, et l’extension de l’agrément de 2 à 3 ans pour les organismes d’accueil par décret le 24 décembre 2015 (décret n°2015-1772).

A propos du Service Civique

Créé par la loi du 10 mars 2010, le Service Civique est plus qu’une politique publique pour la jeunesse, c’est une politique publique pour tous, de cohésion nationale, porteuse d’un vivre ensemble régénéré. Il a pour ambition de permettre à tous les jeunes qui le souhaitent, de s’engager au service d’une mission d’intérêt général, entre 16 et 25 ans et jusqu’à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap. Indemnisé 573 € par mois, il permet de s’engager pour des missions de 6 à 12 mois, sans condition de diplôme ou formation dans une mission d'intérêt général au sein d'une association, d'un établissement public, d'une collectivité... En France ou à l’étranger et dans neuf domaines d’action : solidarité, environnement, sport, culture, éducation, santé, intervention d'urgence, mémoire et citoyenneté, aide humanitaire.

Depuis le 1er janvier 2014, l’Agence du Service Civique est présidée par François Chérèque. Selon le décret 11 avril 2016, François Chérèque est nommé Haut-commissaire à l’engagement civique placé auprès du Premier ministre, et reste président de l’Agence du Service Civique.

Contacts presse

presse@service-civique.gouv.fr | 01 40 45 97 14

servicecivique.presse@publicis-consultants.fr | 01 44 82 45 48

>> Télécharger le communiqué de presse en PDF