Solidarité

Faire connaître la réalité des prisons au grand public

Où ?
Paris 19 (75 - Paris - Île-de-France)
Quoi ?
Accompagné.e des bénévoles et des membres du secrétariat national, le.a volontaire animera des actions d’information sur les prisons (soirée-débat, projection de films, participation à des festivals ou des salons, tenue de tables de presse) - à destination du public scolaire et/ou lors d’évènements - définies par la direction de l’association et préparées et conçues par le pôle communication et relation publique et le pôle vie associative.

En lien avec les bénévoles de l'association le.a volontaire proposera des animations autour de l’installation d’une reconstitution d’une cellule en prison mise en place lors du salon d’Emmaüs par exemple, ou encore d'animer des tables de presse comprenant toutes les documentations de l’OIP sur les conditions de détention des personnes incarcérées (dans des soirées-débats, lors de projections de films, du festival Solidays etc.).
Quand ?
À partir du 4 novembre 2019 (8 mois, 35 h/semaine)
Quel domaine ?
Solidarité
Combien de postes disponibles ?
1
Quel organisme ?
Observatoire international des prisons - section francaise
Le lieu de la mission est accessible aux personnes à mobilité réduite ?
Non
La mission est accessible aux mineurs dès 16 ans ?
Non

Contact

Julie NAMYAS

Adresse

7 bis, rue Riquet
75019 Paris 19

Site internet

Activités : L’OIP est une organisation de défense des droits de l’homme qui défend le droit à la dignité des personnes détenues et promeut le développement des mesures alternatives à l'incarcération.

(1) L’OIP enquête et informe sur les conditions dans lesquelles s’effectue la peine privative de liberté en France, grâce à un dispositif permanent de recueil et de traitement de données et témoignages. Il fait connaître le sort réservé aux personnes détenues à travers la sensibilisation des médias et de l’opinion, l’information des acteurs du monde pénitentiaire et judiciaire, et la saisine des autorités concernées. Dès lors qu’un dysfonctionnement ou une atteinte aux droits de la personne est établi, les autorités et mécanismes de contrôle sont saisis et une communication publique est assurée, soit par la transmission instantanée des informations aux médias, soit par la publication dans la revue et les ouvrages de l’association.

(2) L’OIP assure une mission d’accès au droit visant à informer les personnes détenues et leurs proches de leurs droits et des moyens de les faire valoir, aussi bien à travers des publications (Guide du prisonnier, fiches d’accès au droit…), que du conseil direct (permanence informative et juridique), qu'au moyen d'une activité contentieuse (initier ou accompagner des recours devant les juridictions) visant à faire appliquer ou évoluer le droit existant.

(3) L’OIP est enfin une force de propositions au moyen de son activité de plaidoyer, à travers des notes au gouvernement et autres contributions sur les questions pénitentiaires et pénales. Il s’appuie notamment sur les recommandations du Conseil de l’Europe, les travaux de recherche, et les « bonnes pratiques » développées à l’international.

Candidater