Culture et loisirs

Promouvoir la réduction des risques par la diffusion d'outils

Où ?
Toulouse (31 - Haute-Garonne - Midi-Pyrénées)
Quoi ?
Dans le cadre du Pôle RDR (réduction des risques) du CIRRF, les volontaires auront les missions suivantes:

PROMOUVOIR LES DISPOSITIFS DE RDR SUR INTERNET ET SUR LE TERRAIN
Participer à la diffusion des outils de réduction de risques développés par les associations du secteur, à la fois sur internet et les réseaux sociaux (Flyers, clips vidéos de RDR, messages de prévention) mais aussi sur le terrain en allant à la rencontre des organisateurs de fêtes, soit dans le cadre des missions de médiation menées par l'association, soit directement lors de rassemblements festifs identifiés par la structure.

Répondre aux questions des usagers du CIRRF, les informer sur les dispositifs existant et les orienter vers les structures adaptées à leur demande.

GERER LA BASE DE DONNEE SUR LES ORGANISMES DE REDUCTION DES RISQUES EN FRANCE
Développer et tenir à jour la base de données listant l'ensemble des organismes chargés des missions de réduction des risques en France, avec pour mission spécifique de prendre contact avec ces organismes, identifier les interlocuteurs et les spécificités de fonctionnement (horaires d'ouvertures, intervention ou non en milieu festifs, distribution ou non de matériel aux organisateurs, tenue d'une permanence spécifique "milieu festif" etc. puis de rendre ces informations disponibles aux organisateurs.

FAVORISER LA MEDIATION ENTRE ORGANISATEURS DE RASSEMBLEMENTS FESTIFS ET STRUCTURES DE RDR
Assurer une veille sur les réseaux sociaux afin d'identifier les organisateurs de rassemblements festifs et les informer de l'existence des structures de réduction des risques dans leur zone d'activité. Il auront aussi pour mission de leur présenter les différents outils de RDR et de les convaincre de l'utilité de la présence de tables d'information ou d'une équipe spécialisée RDR sur leurs événements en péparation. Si nécessaires, ils assureront la première mise en relation entre ces organisateurs et ces services de santé.

Assurer le suivi de cette mise en relation auprès des organisateurs et faire un retour sur la perception de cette mission auprès des organismes sollicités. Ils conserveront un lien privilégié avec les organisateurs afin de les amener à pérenniser le réflexe d'assurer des tables d'information dans leurs soirées, voir de mettre en place un dispositif plus étoffé.

Si vous êtes intéressés, laissez nous un message de motivation et un cv.
Si votre candidature est retenue vous serez convoqués pour un entretien à l’Infrabase début avril.
Quand ?
À partir du 11 mai 2018 (8 mois, 24 h/semaine)
Quel domaine ?
Culture et loisirs
Combien de postes disponibles ?
2
Quel organisme ?
Freeform
Le lieu de la mission est accessible aux personnes à mobilité réduite ?
Oui
La mission est accessible aux mineurs dès 16 ans ?
Non

Contact

SAMUEL RAYMOND
T : 05 32 02 15 86

Adresse

38 rue des Anges
31200 Toulouse

Site internet

Activités : L’association Freeform est une association communautaire de réduction des risques organisationnels liés à la pratique des free parties. Elle est animée par des acteurs issus du secteur et sensibilisés à l’ensemble des problématiques opérationnelles, institutionnelles et juridiques. Fortement engagée auprès des acteurs de terrain, elle est aussi un centre de ressources et d’informations pour les jeunes organisateurs.

Financée par la DJEPVA, elle participe et anime un certain nombre de concertations et de démarche de médiation au niveau national et local concernant les rassemblements festifs.

Au niveau national, elle participe notamment au groupe de travail interministériel sur les rassemblements festifs (Intérieur, Jeunesse, Culture, Santé et Justice) afin d'amener les acteurs du secteur et les différents ministères a travailler de manière concertée a la définition d'une politique publique cohérente et acceptée par tous.
Au niveau local et avec l'appui des médiateurs rassemblements festifs des DDCS, elle anime des concertations avec les élus locaux et les services de l'état autour des problématiques liées à l'organisation de free party. Elle accompagne et forme les jeunes dans leur projets de rassemblements festifs.

Elle anime aussi un Centre Info-ressources basé sur Toulouse mais à rayonnement national. Ce lieu et sa déclinaison "en ligne" ont pour vocation d'être un point d'information et d'appui des organisateurs mais aussi des services de l'état et des élus locaux dans leurs démarches liées à l'organisation de rassemblements festifs.
Le Cirrf comporte aussi un pôle réduction des risques à l'attention des organisateurs et des publics et aussi un studio à destination des musiciens qui se produisent dans ces rassemblements. Elle assume des missions liées à la culture et plus spécifiquement aux musiques actuelles en permettant aux artistes et aux organisateurs d'approfondire leur pratique amateur et de se professionnaliser.
Les missisons des volontaires auront lieu dans le cadre de la mission de Réduction des risques du CIRRF.

Elles répondent a des enjeux de cohésion sociale, de politique culturelle, de santé publique et de participation des jeunes à la construction et l'application des politiques publiques les concernant.

L'Infrabase est un lieu ouvert, d'accueil, de ressources et d'accompagnement pour un public extrêmement varié autour des enjeux liés à la culture et aux musiques actuelles. Cette mission de service civique s'inscrit donc dans un contexte de proximité quotidienne avec les usagers, les artistes et les acteurs de la culture qui sont amenés à participer à la vie du lieu. Le volontaire au travers de ses missions de recherche, de collecte d'information, de médiation et de diffusion des structures et dispositifs de réduction des risques, devra établir des liens et favoriser la coopération entre les différents types d'acteurs concernés par le milieu festif. Permettre la connaissance et l'accès à des dispositifs de réduction des risques, c'est promouvoir une démarche de responsabilisation des pratiques et de santé publique, donc œuvrer dans l'intérêt général grâce à un travail de terrain auprès du public, des organisateurs et des associations.

Candidater