1000 volontaires en Service Civique « font leur cinéma » au Grand Rex

Publié le 21/03/2018

Un millier de volontaires du programme « Cinéma et citoyenneté » d’Unis Cité, premier grand programme du Service civique dans le domaine de la culture se sont retrouvés le 20 mars au cinéma Le Grand Rex à Paris. Une journée placée sous la thématique « Réinventer et animer les cinés-clubs du 21è siècle », en présence de la ministre de la culture Françoise Nyssen et du président de l’Agence du Service Civique Yannick Blanc.

Convaincue de l’utilité des ciné-clubs dans les collèges et lycées, Frédérique Bredin, présidente du CNC a lancé en 2015 le programme Cinéma & Citoyenneté. Mobilisant près de 2000 jeunes depuis son lancement (1000 en 2018), ce programme vise à encourager les lycéens à débattre autour de sujets de société et à partager leurs idées sur le monde à partir du visionnage de films.

En 2017, le domaine Culture et Loisirs se plaçait en 1er position des domaines préférés par les jeunes pour effectuer une mission de Service Civique, à près de 18% (baromètre de notoriété IFOP 2017) avec une progression de 5 points par rapport à 2016.

Fort de cet intérêt, Yannick Blanc, président de l’Agence du Service Civique et haut-commissaire à l’Engagement civique, s’est engagé à faire de ce domaine l’un des axes prioritaires de développement afin de répondre à la demande des jeunes. Car les volontaires le déclarent eux-mêmes, au travers de leur engagement ils se sentent utiles. Ainsi Ludvick, volontaire en situation de handicap visuel, affirme qu’il a « trouvé dans le programme le pouvoir de transmettre et d’échanger avec les autres, sans que son handicap ne soit un frein ou un obstacle à son engagement et encourage tous les jeunes à sauter le pas ». Pour Ornéla, l’expérience l’a fait grandir, elle a « réussi à s’ouvrir aux autres ».

Du côté des bénéficiaires, l’enthousiasme est le même. Pour Valentine, élève de terminale « C’est important pour nous d’avoir des moments pour débattre des sujets proposés par les volontaires Cinéma et Citoyenneté. Ce sont des sujets dont on n’a pas l’habitude de parler entre nous ».
Silvana Bonura, documentaliste et référente culture du Lycée Hôtelier international de Lille affirme « Ce qui est intéressant, c’est que les débats soient faits par des jeunes de tous horizons, des jeunes qui s’engagent, des jeunes qui consacrent une année de leur vie et ça c’est important pour nos élèves qui ont quasiment le même âge ».

A l’issue du rassemblement, la ministre de la Culture Françoise Nyssen a annoncé la création prochaine d’un nouveau programme de Service Civique consacré à l’éducation aux médias et à l’information. Pour cela, elle comptera à nouveau sur le dynamisme des volontaires pour aller convaincre les bibliothécaires, les journalistes etc. de venir animer à leurs côtés des ateliers de débat pour lutter contre les fake news. « La Culture peut s’enrichir de la vision des jeunes. Aujourd’hui la Culture c’est les jeunes, pour les jeunes ».