Kévin, volontaire dans l'Education pour tous

Publié le 04.05.2016

En situation de handicap, Kévin a aménagé son temps de travail afin d'effectuer en parallèle une mission de Service Civique. Cette expérience lui apporte de nouvelles perspectives professionnelles.

“Je conseille à tous le Service Civique, y compris aux personnes en situation de handicap, quelque soit leur handicap”

Kevin, 24 ans

En mission à l'association Nous Aussi et au sein de CEMEA

Agence du Service Civique : Bonjour Kévin ! Pour commencer, est-ce que vous pouvez nous expliquer comment vous avez trouvé votre mission de service civique ? 
En fait, j’ai assisté à un congrès à Périgueux, où intervenait l'association ''Nous Aussi'' dont je suis adhérent, et j’ai parlé à un autre adhérents, qui avait lui-même effectué un service civique et qui m’en a parlé, et ça m’a motivé à en faire un aussi. 
 


Qu’est-ce qui vous a motivé à réaliser une mission de service civique ? 
Je voulais apprendre à réaliser des comptes-rendus et plus globalement la manière dont on gère une association sur le plan administratif. 



Depuis combien de temps êtes-vous en mission ? Pour combien de temps ? 
J’ai commencé le 1 er octobre. Pour six mois. 
 


Quelles sont vos missions ? 
Ma mission s’articule autour de la sensibilisation de la population au handicap et la participation aux actions de l’association « Nous aussi », en gérant les invitations, les courriers et les actions d’administration et de communication. 



Et si vous deviez nous raconter votre journée au quotidien ? 
Normalement, en dehors du service civique, je travaille en atelier dans une entreprise adaptée. Comme je travaille normalement à temps plein à l’atelier, maintenant avec le service civique je travaille deux jours et demi par semaine. 



Comment s’organise votre temps de mission ? 
Je travaille surtout avec Titouan, un autre volontaire, à Saint-Nazaire pour les missions consacrées à l’association Nous Aussi, et pour la partie sensibilisation au handicap, je suis sur Nantes avec 3 autres personnes : Titouan, Jérémy et Chloé. 



Comment ça se passe avec les autres volontaires ? 
Ça se passe bien. On apprend à se connaître, à connaître les difficultés de chacun. 



Est-ce que vous pensez avoir appris de nouvelles choses grâce au service civique ? 
Je me sens plus à l’aise sur mes missions grâce à l’aide de mon équipe. 



Par rapport à votre projet professionnel, est-ce que le service civique vous donne des pistes pour vous orienter ? 
Oui, vers la vie associative. Je suis déjà adhérent d’une association, mais cela m’aide à mieux appréhender mon travail de bénévole. 



Conseilleriez-vous à votre entourage de faire un Service Civique ? 
Oui je conseille à tous le Service Civique, y compris aux personnes en situation de handicap, quelque soit leur handicap. Ça peut les aider à se mobiliser, à se socialiser en découvrant plus de monde, tout en aidant à sensibiliser les gens au monde du handicap. 



Si vous deviez qualifier le Service Civique en un ou deux mots ? 
Une belle expérience. 



Vous pensez renouveler votre contrat ? 
J'aimerais prolonger mon service-civique.