Laëtitia Fiori, tutrice à la Ligue PACA de Handball

Publié le 18.02.2019

Laëtitia Fiori accueille des volontaires en mission de Service Civique. Elle revient sur la progression du dispositif au sein de son organisme au cours de ces dernières années.

“Les volontaires apportent de la fraîcheur, ils améliorent la relation avec les bénéficiaires jeunes des clubs”

Laetitia Fiori

Tutrice au sein de la Ligue PACA de Handball

Agence du Service Civique : Votre métier : 
Je suis en charge des projets développement services aux clubs à la Ligue PACA de Handball, je suis en charge de la coordination de tous les clubs de la région PACA qui accueillent des volontaires en Service Civique depuis 4 ans. Je suis moi-même tutrice de jeunes volontaires en Service Civique. Mon rôle est d’aider les clubs à monter des projets d’accueil afin que le volontaire se sente utile. 

Qu’est-ce que cela  a changé dans le quotidien des clubs ?  
J’ai vu la progression du dispositif au fil de ces quatre années. Les clubs ont compris l’esprit du Service Civique et la plus-value que pouvait apporter les volontaires sur des sujets comme la santé, la féminisation, la solidarité, l’environnement, le handicap en soit tous les domaines sociaux qui concernent les clubs au-delà du sport. 

Les volontaires apportent de l’innovation dans les projets des clubs, l’obligation d’aller vers le changement de par leur fraîcheur et leur jeunesse, ils améliorent la relation avec les bénéficiaires jeunes du club. 

Pour vous personnellement, qu’est-ce que cela vous apporte ?  
De la fraîcheur parce qu’on a un jeune qui arrive chaque année dans la structure, avec qui on échange et on monte des projets qui l’intéresse. Au jour le jour, c’est un jeune qui nous raconte son expérience et nous fait partager sa vie, qui nous donne des idées. 

C’est quoi pour toi l’Engagement ? 
Se donner sans rien attendre en retour.