De l'engagement individuel à l'impact collectif

"En passant cette année la barre des 100 000 jeunes engagés dans le Service Civique, nous devenons le premier pays d’Europe pour le volontariat des jeunes. Nous sommes en train d’inventer une nouvelle école de la citoyenneté."

Yannick blanc, président de l'Agence du Service civique et Haut-commissaire à l'engagement

Publié le 04/12/2017

Toute l'actualité

Espace Presse

Communiqués et dossiers de presse

Harmonie Mutuelle reçoit l’agrément de Service Civique et fait appel à 60 volontaires

Télécharger le communiqué en PDFDans le cadre de son agrément de Service Civique obtenu aujourd’hui, Harmonie Mutuelle va faire appel à des jeunes volontaires pour réduire la fracture numérique. Un engagement fort pour la mutuelle mais aussi pour ces jeunes. Harmonie Mutuelle au service de l’intérêt général Harmonie Mutuelle agit chaque jour pour l’intérêt général autour de questions qui font sens auprès des jeunes comme la santé, la prévention ou encore l’accompagnement des parcours personnels. Autant de sujets pour lesquels Harmonie Mutuelle s’engage au quotidien et montre qu’elle est une structure d’utilité sociale. Soixante volontaires en Service Civique pour lutter contre la fracture numérique Pour Harmonie Mutuelle, les nouvelles générations de « digital natives » sont clés pour créer davantage de lien social avec ses publics et réduire la fracture numérique. Tout juste agrée pour accueillir des jeunes volontaires, la mutuelle proposera dorénavant des ateliers d’accompagnement à la découverte des nouvelles technologies sur certains sites administratifs ou agences Harmonie Mutuelle. Gratuits et ouverts à tous, ces ateliers, animés par les 60 volontaires entre 16 et 25 ans, permettront à leurs participants d’acquérir un bagage numérique minimum (réseaux sociaux, messagerie) et d’apprendre à utiliser les services en ligne (santé, emploi…) afin de favoriser le lien social et l’accès aux démarches en ligne. Un accompagnement individuel pourra également être proposé ponctuellement et selon les besoins. Cet engagement au service de l’intérêt général montre qu’Harmonie Mutuelle est une mutuelle engagée, humaine et responsable. Etre acteur de la mutuelle Pour les jeunes qui souhaitent s’impliquer dans des actions concrètes pour la solidarité, et l’économie sociale et solidaire, Harmonie Mutuelle leur permet de s’engager pendant 8 mois dans la lutte contre la fracture numérique partout en France. De cette façon, Harmonie Mutuelle espère susciter des vocations en faisant découvrir à ces jeunes les valeurs mutualistes qui sont : la solidarité, la liberté et la démocratie. Un Français sur cinq en situation de précarité numérique Aujourd’hui, un Français sur cinq est en situation de précarité numérique, la moitié d’entre eux souffre également de précarité sociale. En effet, si seulement 15% des Français n’ont pas de connexion internet à domicile[1], ce sont surtout les personnes âgées (52% ont plus de 70 ans), les personnes seules au foyer (41%) et les non-diplômés (48%)[2] qui sont concernés. Cette situation a pour conséquence de renforcer l’isolement des plus fragiles et des plus démunis. « Harmonie Mutuelle agit chaque jour pour l’intérêt général autour des questions de santé, de prévention, d’accompagnement des parcours personnels. Ces sujets parlent aux jeunes. Nous voulons les mettre en capacité d’être acteurs de notre mutuelle. Ces 60 volontaires sont pour nous un engagement fort. C’est un signe de confiance envers la jeunesse dont nous savons qu’elle est très demandeuse de s’engager dans des actions concrètes pour la solidarité. Le mouvement mutualiste offre de multiples façons de s’engager : je fais le pari que certains jeunes en service civique chez nous y trouveront une vocation au long cours. » déclare Stéphane Junique, Président d’Harmonie Mutuelle. « De toutes les formes d’engagement, il y en a une qui est particulière. C’est l’engagement au service de l’intérêt général. C’est ce qui nous permet de nous sentir utile et acteur de notre société. C’est le rôle de l’Agence du Service Civique d’encourager les projets qui permettent de tisser du lien social en les associant à la jeunesse en quête de sens. L’ensemble des acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire, dont les activités sont fondées sur des valeurs de solidarité et d'utilité sociale, jouent un rôle central dans la vie quotidienne des Français ; nous nous réjouissons, à l’Agence du Service Civique, de l’obtention par Harmonie Mutuelle de ce nouvel agrément qui va permettre à une soixantaine de jeunes de s’engager en Service Civique pour lutter contre la fracture numérique et de découvrir les valeurs mutualistes. » Yannick Blanc, Haut-commissaire à l’engagement civique, Président de l’Agence du Service Civique. [1] Source : baromètre numérique du Credoc 2016 [2] Source : baromètre numérique du Credoc 2015 À propos de l’Agence du Service Civique Créé par la loi du 10 mars 2010, le Service Civique est une politique publique pour la jeunesse qui favorise le vivre ensemble et la cohésion sociale. Il a pour ambition de permettre à tous les jeunes qui le souhaitent, de s’engager au service d’une mission d’intérêt général, entre 16 et 25 ans et jusqu’à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap. Indemnisée 580 € net par mois, la mission de Service Civique peut être réalisée en France ou à l’étranger entre 6 et 12 mois, sans condition de diplôme, au sein d'une association, d'un établissement public, d'une collectivité territoriale ou dans les services de l’Etat, dans l’un des 9 domaines d’action reconnus prioritaires pour la Nation : solidarité, environnement, sport, culture, éducation, santé, intervention d'urgence, mémoire et citoyenneté, aide humanitaire. Selon le décret du 11 avril 2016, le Service Civique relève du Haut-commissaire à l’engagement civique, Yannick Blanc, nommé en Juin 2016, lui-même placé auprès du Ministre de l’Education nationale. L’Agence du Service Civique est chargée de sa mise en œuvre. Toutes les informations sur le site www.service-civique.gouv.fr Relations presse de l’Agence du Service Civique Tél. 01 40 45 95 49 / 06 68 33 79 92 E-mail : presse@service-civique.gouv.fr / presse.servicecivique@equancy.com À propos d’Harmonie Mutuelle Pour Harmonie Mutuelle, la santé est un capital qu’il faut promouvoir en agissant sur tous ses déterminants (physiques, économiques, sociaux, culturels, environnementaux…). Acteur de santé globale, elle accompagne ses adhérents dans leur parcours de vie et ses entreprises clientes dans leurs responsabilités vis-à-vis de leurs collaborateurs, en apportant des réponses solidaires et innovantes en prévention, santé et prévoyance. Entreprise à but non-lucratif, elle s’engage au plus près de chacun pour le mieux vivre de tous par une approche à la fois démocratique et experte et propose des solutions mutualistes collectives et personnalisées, notamment grâce à ses réseaux partenaires (optique, audio et dentaire) et ses services de soins et d’accompagnement. Ses valeurs d’ouverture, de confiance, de transparence et de solidarité lui permettent de tisser un lien de confiance avec ses adhérents/clients mais aussi d’accompagner les évolutions de la société, en s’adossant au 1er groupe de protection sociale mutualiste et solidaire : le Groupe VYV. Harmonie Mutuelle en chiffres : Plus de 4,3 millions de personnes protégées 1 700 élus représentant les adhérents et les clients 58 000 entreprises clientes 4 950 collaborateurs 2,5 milliards d’euros de cotisations santé Plus de 900 services de soins et d’accompagnement mutualistes au sein du Groupe. Relations presse d’Harmonie Mutuelle - Agence Havas Jeanne Bariller - Tél. 06 15 51 49 40 E-mail : harmoniemutuelle@havas.com À propos du Groupe VYV Les groupes MGEN, Istya et Harmonie forment aujourd’hui le Groupe VYV pour constituer un pôle non lucratif de la santé et de la protection sociale, porteur d’une ambition d’acteur de santé globale et d’un vrai projet de société. Le groupe s’articule autour de 3 structures faîtières : • Une UMG : Groupe VYV (regroupant les mutuelles MGEN, Harmonie Mutuelle, MNT, MGEFI, Harmonie Fonction Publique, Mutuelle Mare-Gaillard) se positionne comme la véritable tête du groupe. Au-delà de sa dimension prudentielle, elle aura également en charge la définition et le pilotage de la stratégie du nouveau groupe. • Une union de livre III : VYV Care définit et met en œuvre la stratégie du groupe concernant les activités sanitaires, sociales et médico-sociales. • Une UGM : VYV Coopération organise les synergies entre l’ensemble des structures du groupe. Côté offre et services, l’ensemble des métiers du groupe (prévention, santé, prévoyance, offre de soins, épargne- retraite…) permet de renforcer l’offre de services des mutuelles affiliées en apportant des réponses concrètes aux adhérents et aux entreprises publiques et privées. Côté chiffres-clés, le Groupe représente : 10 millions de personnes protégées 68 000 entreprises clientes 4,1 milliards d’euros de fonds propres et de réserves 35 000 collaborateurs 10 000 élus et militants 9 milliards d’euros de chiffre d’affaires, dont : • 7,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires assurances (dont 1,2 milliard en prévoyance) • 1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaires social, sanitaire et médico-social

Publié le 12/12/2017

L'Agence du Service Civique, critiquée sur les réseaux sociaux, dément donner suite aux injonctions et requêtes portées par des mouvements politiques

Paris le 18 août 2017 - Communiqué L'Agence du Service Civique, critiquée sur les réseaux sociaux, dément donner suite aux injonctions et requêtes portées par des mouvements politiques L'Agence du Service Civique rappelle que le respect des principes fondamentaux du Service Civique et le principe de l'égalité de traitement guident le processus de validation des missions sur son site. Ceux-ci donc sont valables pour l'ensemble des organismes d'accueil de volontaires. Plusieurs centaines de missions sont publiées sur www.service-civique.gouv.fr chaque semaine par les organismes d'accueil. Elles font l'objet de contrôles a posteriori lorsque la mission n'est pas conforme à l'agrément accordé par l'Etat et/ou ne respecte pas l'un des 8 principes fondamentaux : Intérêt général ; citoyenneté ; mixité ; accessibilité ; non substitution à l'emploi, au stage, au bénévolat ; initiative ; accompagnement bienveillant ; respect du statut. La suspension de missions lorsqu'elles ne respectent pas les principes du service civique est une procédure courante. Cette suspension permet de revoir le contenu de la mission. Cette procédure standard a été suivie lorsque les missions proposées par l'association Lallab, en partenariat avec Unis-Cités, ont été dépubliées du site le mercredi 16 août dernier, en raison d’un risque de substitution à l’emploi. Le service civique a permis à plus de 207 000 jeunes volontaires de 16 à 25 ans de se consacrer à une mission d'intérêt général depuis mai 2010. >> Téléchargez le communiqué en PDF __________ POUR EN SAVOIR PLUS service-civique.gouv.fr/ Twitter @ServiceCivique | Facebook.com/servicecivique presse@service-civique.gouv.fr | 01 40 45 95 49 – 06 68 33 79 92 A propos du Service Civique Créé par la loi du 10 mars 2010, le Service Civique est une politique publique pour la jeunesse qui favorise le vivre ensemble et la cohésion sociale. Il a pour ambition de permettre à tous les jeunes qui le souhaitent, de s’engager au service d’une mission d’intérêt général, entre 16 et 25 ans et jusqu’à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap. Indemnisée 580 € net par mois, la mission de Service Civique peut être réalisée en France ou à l’étranger entre 6 et 12 mois, sans condition de diplôme, au sein d'une association, d'un établissement public, d'une collectivité territoriale ou dans les services de l’Etat, dans l’un des 9 domaines d’action reconnus prioritaires pour la Nation : solidarité, environnement, sport, culture, éducation, santé, intervention d'urgence, mémoire et citoyenneté, aide humanitaire. Selon le décret du 11 avril 2016, le Service Civique relève du Haut-commissaire à l’engagement civique, Yannick Blanc, nommé en Juin 2016, lui-même placé auprès du Premier ministre, et l’Agence du Service Civique est chargée de sa mise en œuvre. Toutes les informations sur le site www.service-civique.gouv.fr

Publié le 18/08/2017

Témoignage Service civique

Service Civique, pourquoi pas vous ?

Circuits Courts - Europe 1

Publié le 14/12/2017

Témoignage Service civique

Le Service Civique au défi de son expansion

INJEP Analyses et synthèses

Publié le 01/12/2017

Publications

Consultez les études et rapports consacrés au Service Civique

Toutes les publications

Prenez contact avec l'Agence du Service Civique pour toute demande de presse

EQUANCY

presse.servicecivique@equancy.com

ANNE-CLAIRE DHENNIN

presse@service-civique.gouv.fr
CONTACTS PRESSE