Concevoir un projet d’accueil

01. Y a-t-il des tâches qu'un organisme ne peut pas confier à un volontaire ?

La mission confiée au volontaire doit être cohérente avec l’agrément délivré à l’organisme d’accueil. Le contenu de l’offre de mission peut être adapté par rapport au texte de la mission agréée, de manière à le rendre plus compréhensible et attractif pour les jeunes. 

De manière générale, le volontaire ne peut remplacer un agent public, un salarié, y compris en contrat aidé, ou un bénévole.

Le volontaire ne peut être indispensable au fonctionnement courant de l’organisme. La mission confiée au volontaire doit s’inscrire dans un cadre d’action distinct des activités quotidiennes de la structure qui l’accueille. Il ne peut donc pas être confié à des volontaires : des missions d’administration générale, de secrétariat, de standard, d’assistance de direction, de gestion informatique ou des ressources humaines, de coordination technique, de communication … qui sont normalement exercées par des permanents, salariés, agents publics ou bénévoles. Les tâches logistiques réalisées par le volontaire ne doivent l’être qu’au seul service de la mission qui lui est confiée, dans le cadre du projet spécifique auquel il participe ou qu’il a initié.

Un volontaire ne peut pas non plus exercer une mission de type « chargé de communication », avec pour seule activité la participation à la communication interne ou externe de l’organisme, l’animation de réseaux sociaux ou la mise à jour de sites internet, qui n’impliquent pas ou peu de contact avec le public.

Un volontaire peut cependant être mobilisé pour mieux informer la population de la possibilité de recourir à un service ou de participer à une activité dans une optique d'intérêt général. Exemple : il peut informer des personnes sans-abri sur un service de distribution de repas qui leur est destiné.

Pour plus d’informations à ce sujet, vous pouvez consulter le référentiel de missions de Service Civique : 

https://www.service-civique.gouv.fr/page/le-referentiel-des-missions

02. Quelles missions peut-on proposer pour un Service Civique à l’International ?

03. Qu’est-ce que la réciprocité ?

04. Un volontaire peut-il réaliser la totalité ou une partie de sa mission à son domicile?

05. Pourquoi le partenariat occupe-t-il une place primordiale dans les missions de Service Civique à l’international ?

06. Qu’est-ce qu’une mission de Service Civique ?

07. Quels sont les organismes éligibles à l’agrément d’engagement de Service Civique ?

08. Une mission peut-elle se dérouler à l'étranger ?

09. Quelles tâches peut-on confier aux volontaires ?

10. Qu’est-ce que l’accueil de volontaires en Service Civique peut apporter à mon organisme ?