Menstru’elles, le projet d’Inès Behlou reçoit le prix Service Civique et le prix du public de la Fondation Deloitte

Publié le 11/06/2021

Pour sa septième édition le 2 juin dernier, la Fondation Deloitte a remis de nombreux prix récompensant des projets étudiants à vocation sociale ou humanitaire.

Cette année encore un prix spécial a été accordé à une volontaire en Service Civique, Inès Belhous, qui a monté un projet autour de la précarité menstruelle que subissent de nombreuses femmes dans le monde. Cette belle initiative lui a également valu le prix du public en direct !

Inès Belhous, 24 ans, est actuellement en Service Civique comme ambassadrice prévention santé au Centre régional d'information et de prévention du sida et pour la santé des jeunes d’Île de France (CRIPS).

Un voyage solidaire au Burkina Faso en 2015 lui a fait prendre conscience de la situation menstruelle précaire de certaines jeunes. Avec l’appui d’associations locales de femmes, elle a monté sur place des ateliers de fabrication de serviettes hygiéniques lavables.

La précarité menstruelle existe aussi en France. Le CRIPS, organisme d’accueil pour sa mission de Service Civique lui a alors proposé de reprendre le format des ateliers, tout en les adaptant, pour répondre aux besoins des femmes migrantes en situation de précarité en Ile-de-France.

Félicitations à Inès et également à tous les volontaires ayant soumis leur projet pour être lauréat.
L’Agence du Service Civique a reçu 60 candidatures, ce qui démontre la part importante que prend la prise d’initiative dans une mission de Service Civique !

En savoir plus

>> Le projet d’Inès sur le site du CRIPS