• Service civique

Le domaine de la mémoire et citoyenneté

« Lorsque tu ne sais pas où tu vas, regarde d'où tu viens ». Ce proverbe peut s’appliquer à titre individuel… et au niveau collectif. Les missions de Service Civique dans le domaine de la mémoire et de la citoyenneté ont pour vocation de favoriser le travail de mémoire nécessaire à la compréhension du présent et des enjeux pour l’avenir, mais aussi de faire comprendre à chacun ce que signifie « être un citoyen », conscient de ses droits et ses devoirs.

Tout territoire porte dans ses pierres, sa terre et ses hommes les traces de son passé. Les volontaires en Service Civique ont pour mission de révéler cette histoire, en aidant à effectuer des recherches sur les éléments historiques souvent oubliés d’un lieu, en lien avec les centres d’archives, les aînés témoins du passé proche ou en participant à des chantiers de restauration de sites historiques. Ils aident ainsi la population et notamment les nouvelles générations à comprendre l‘évolution de leur territoire ou plus généralement de la cité et de la société française au cours du temps et à se réapproprier leur lieu de vie. Mais surtout, l’histoire d’un lieu et sa mémoire constituant un ancrage spatial et temporel pour l’ensemble de ses habitants, c’est un ferment du lien social. Les volontaires donnent ainsi des clés de compréhension des grandes étapes ayant amené au vivre-ensemble qui fait notre présent, à travers l’organisation d’itinéraires de découverte, de fêtes de quartier ou d’expositions dédiées. Révéler l’histoire d’un lieu, c’est aussi la faire revivre à travers les témoignages de ses habitants : des volontaires œuvrent ainsi à recueillir les témoignages oraux d’habitants, représentants de plusieurs générations, pour diffuser ces récits dans les écoles ou les médias.

Le périmètre de ce domaine d’action inclut non seulement la mémoire, mais aussi la sensibilisation à citoyenneté. A ce titre, des jeunes en mission de Service Civique interviennent pour sensibiliser les habitants, et plus particulièrement les jeunes, y compris en milieu scolaire et périscolaire, sur leurs droits. Ils abordent ainsi des questions telles que l’égalité des chances, la laïcité, la justice, la diversité, la lutte contre les discriminations et les préjugés, les conduites addictives ou violentes, le combat pour l’égalité homme/femme, la solidarité internationale, les droits des enfants, le développement durable… Tout cela peut faire naître des projets collectifs menés en lien avec les professionnels (conseillers, éducateurs, animateurs, …). Ils informent aussi leurs publics des actions culturelles, sociales, professionnelles ou citoyennes proposées par les institutions du territoire.

Echanges sur les droits, certes, mais aussi sur les devoirs de tout citoyen. Des volontaires en Service Civique veillent à encourager la participation citoyenne des habitants et à promouvoir les vertus de l’engagement : auprès des jeunes, en témoignant de leur propre expérience ou lorsqu’ils contribuent à animer les Conseils Municipaux des Jeunes, par exemple. Ils incitent également les habitants à prendre part aux rencontres de concertation d’habitants pour influer sur les politiques publiques les concernant ou les décisions relatives à l’aménagement de l’espace public. Le volontaire n’a pas vocation pour autant à être le représentant des habitants ou à porter leur parole mais simplement à favoriser leur expression.

Des centaines de volontaires en Service Civique chaque jour rallument les torches de la mémoire dans leurs quartiers, ou y ravivent la flamme de l’esprit citoyen. Veillons ensemble à ce que ces lumières ne s’éteignent pas !

Trouvez votre mission dans la mémoire et la citoyenneté