• Service civique

Le domaine du sport

Respect de l'adversaire et des règles du jeu, solidarité, esprit d'équipe ou goût de l'effort, le sport porte en soi des valeurs propices au vivre-ensemble et à la cohésion collective. Ces valeurs, les jeunes en mission de Service Civique en sont les ambassadeurs. Et à travers l’activité sportive, ils les font vivre au quotidien.

Le sport ne connaît ni langue, ni nationalité et permet de promouvoir la diversité. C’est à ce titre un puissant vecteur d’intégration. Les personnes handicapées, les jeunes moins favorisés issus de quartiers prioritaires ou de zones rurales isolées, ou encore ceux suivis par la protection judiciaire de la jeunesse, peuvent trouver à travers la pratique du sport une manière de se sentir réintégré dans un groupe, sans être jugé, ou de se reconstruire autour d’un objectif collectif positif. Le volontaire en Service Civique ne peut pas encadrer seul une pratique sportive ou entraîner des sportifs, et ce même s’il dispose de diplômes sportifs (BAPAAT, BPJEPS, DEJEPS, DESJEPS, licence STAPS). Sa mission peut en revanche consister à se familiariser avec ces publics et à faciliter leur accès aux événements sportifs ou à la pratique du sport, qu’il soit collectif ou individuel, dans le cadre d’un groupe ou d’une association.

De nombreuses organisations accueillant des jeunes en Service Civique mobilisent les dimensions civiques, sociales et solidaires du sport au service d’actions de sensibilisation et de combats tels que : lutte contre les stéréotypes homme/femme dans la pratique sportive, contre les discriminations liées au genre, à l’orientation sexuelle ou à l’origine sociale ou culturelle. Sensibiliser les utilisateurs des infrastructures sportives aux des règles d’usage et prévenir les violences dans le sport ou des dérives de certaines pratiques sportives (dopage, sens démesuré de la performance, etc.) font partie des actions auxquelles les volontaires peuvent aussi contribuer. De la même manière, le sport, en s’appuyant sur la dimension internationale des compétitions sportives peut être un vecteur favorable à la défense des valeurs défendues par les pays de l’Union Européenne et au renforcement du sentiment de citoyenneté européenne.

Enfin, la promotion des vertus du sport pour la santé entre également dans le champ de certaines missions de volontaires en Service Civique. Ceux-ci peuvent en effet observer les pratiques et usages, au moyen de questionnaires menés autour des pratiques sportives, et contribuer ainsi au développement de programmes préconisant la pratique d’activité physique et sportive comme facteurs de bonne santé, de lutte contre la sédentarité, de bonne hygiène de vie et de prévention des risques de maladie.

Avec le Service Civique, des centaines de jeunes font de leur passion sportive un levier pour accroître la pratique sportive et faire infuser dans la société le sens du collectif. Rejoignez l’équipe et jouons tous ensemble !

Trouvez votre mission dans le sport